Omega, Ralf Tech : deux chronographes incontournables

Shopping

PLAISIR - Entre Omega qui célèbre à sa manière les 50 ans des premiers pas de l’Homme sur la Lune, avec une Speedmaster au poignet, et Ralf Tech qui propose une montre aquatique somptueuse, l’industrie horlogère prouve que le chronographe mécanique séduit toujours autant.

Le chronographe mécanique jouait un rôle essentiel en matière de calcul des temps courts au siècle dernier - et en particulier dans les années 60 et 70, âge d’or de la course automobile. Cette fonction est désormais assurée par des outils électroniques au premier rang desquels figurent nos inséparables smartphones. Pour autant, les montres chronographes figurent toujours parmi les typologies de complications horlogères les plus prisées des amateurs. Ce n’est cependant plus pour leur utilité, mais pour leur design masculin et sportif.

The Watch Observer, en partenariat avec LCI, vous propose d’en découvrir aujourd’hui deux particulièrement séduisants. L’un est issu de la prestigieuse manufacture suisse Omega et l’autre de la marque française Ralf Tech.

Omega Speedmaster Moonwatch Apollo 11 50th Anniversary : Collector !

21 juillet 1969 : les membres de l’équipage de la mission Apollo 11 effectuent les premiers pas de l’Homme sur la Lune.

A leur poignet ? Une Omega Speedmaster classique que la NASA a homologuée quatre ans plus tôt pour toutes ses missions spatiales habitées, les astronautes de l’agence américaine étant tous désormais équipés de ce robuste, élégant et fonctionnel chronographe. La manufacture suisse se devait de marquer le cinquantenaire de cet alunissage historique en éditant une pièce aussi exceptionnelle que l’événement qu’elle célèbre.

C’est ce qu’elle fait avec beaucoup de talent en proposant la Speedmaster Moonwatch Apollo 11 50th Anniversary qui dispose de tous les attributs d’un collector en puissance. Plutôt que de lancer une réédition de l’un des modèles portés par l’équipage d’Apollo 11, Omega choisit de rééditer la Speedmaster or jaune réf. BA 145.022 qu’elle avait produite afin de marquer le succès de la mission spatiale - le modèle ayant été notamment offert au personnel de la mission, mais également à des officiels parmi lesquels Richard Nixon et son Vice-président Spiro Agnew. Il ne s’agit pourtant pas d’une reproduction 100 % fidèle au modèle original, mais d’un modèle nettement upgradé. Omega laisse ainsi de côté l’or jaune 18 carats pour nous proposer une Speedmaster Moonwatch anniversaire réalisée en or Moonshine 18 carats - un nouvel or spécifique à la marque qui se caractérise non seulement par une teinte plus douce et donc plus facilement portable, mais également par une meilleure résistance à la décoloration.

D’un diamètre de 42mm, fidèle au modèle historique, cette Speedmaster se caractérise également par la présence d’une lunette tachymétrique de couleur bordeaux. Mais comme nous sommes en 2019, Omega nous la livre en céramique, l’échelle graduée étant en Ceragold. Cette version anniversaire fait également preuve d’une nette montée en gamme côté cadran, ses magnifiques index facettés en appliques étant désormais réalisés en onyx noir. Même constat enfin côté mouvement, Omega motorisant cette Speedmaster Moonwatch Apollo 11 50th Anniversary de son nouveau calibre baptisé Master Co-Axial 3861. Ce mouvement à remontage manuel, certifié comme la montre dans son ensemble Master Chronometer, offre non seulement une formidable précision, mais également une résistance hors norme (notamment aux champs magnétiques, l’ennemi public numéro 1 de nos montres mécaniques du XXIe siècle). Non-content d’être performant, ce nouveau calibre se dévoile derrière une glace saphir pour offrir un spectacle somptueux.

Produite à seulement 1.014 exemplaires, comme l’originale, cette Speedmaster Moonwatch Apollo 11 50th Anniversary est une véritable pièce de collectionneurs associant élégance, robustesse, précision à l’un des plus emblématiques événements du siècle précédent.

>> Omega Speedmaster Moonwatch Apollo 11 50th Anniversary - Prix = 32.000 €

Ralf Tech WRV Chronographe Automatique Barracuda : un chrono aquatique

Le spécialiste des montres de plongée ultra robustes dont une partie de la production est régulièrement destinée à divers corps de l’armée, en France comme à l’étranger, vient tout juste de dévoiler un nouveau chronographe très séduisant : la WRV Chronographe Automatique Barracuda. Mais Ralf Tech choisit comme à son habitude de ne pas faire "les choses" comme les autres - pour le plus grand plaisir des amateurs. Ainsi, la marque française opte pour un savant mix associant une esthétique empruntée à l’univers des montres vintage de coureurs automobiles à une fonctionnalité tirée des montres de plongée contemporaines.

Cette WRV Chronographe Automatique Barracuda se présente ainsi sur un beau boîtier acier aux mensurations masculines (43,9 mm de diamètre) qui abrite un cadran dit Panda inversé (cadran noir et compteurs blancs), sachant que le modèle est également disponible en version cadran Panda (cadran blanc et compteurs noirs). Particulièrement identitaires des montres de pilotes de courses des années 60 et 70 - on en retrouve en particulier chez Rolex (explorez le catalogue Rolex) et chez Heuer), le cadran de cette belle Ralf Tech se trouve par ailleurs rehaussé d’un aiguillage rouge qui vient renforcer la dimension sportive du modèle.

Exactement dans cette même veine, la fonction chronographe est pilotée par des poussoirs à 2 h et 4 h vissés - comme sur les Rolex Daytona d’hier et d’aujourd’hui. Ca, c’est pour l’inspiration tirée des paddocks et des circuits. Du côté des montres de plongée, Ralf Tech équipe cette WRV Chronographe Automatique Barracuda d’un verre saphir de 3,5 mm d’épaisseur pour une résistance optimisée à la pression des profondeurs abyssales, d’un très beau, inédit et hydrophobe bracelet Marine Nationale Black Ops réalisé en toile de parachute et réglable au millimètre près et confère à son modèle une étanchéité de 200 mètres. 

Enfin, pour motoriser la bête, la marque fait appel à un mouvement robuste, fiable et très apprécié des amateurs de montres : le calibre Seiko 8R48. Au programme de ce mouvement automatique ? Un système de roue à colonnes, un embrayage vertical et une réserve de marche de 45 heures. Produite uniquement à 100 exemplaires, cette Ralf Tech WRV Chronographe Automatique Barracuda se joue des codes de l’horlogerie classique pour nous séduire. Et elle y parvient !

>> Ralf Tech WRV Chronographe Automatique Barracuda - Prix = 3.300 €

L'actualité de vos marques préférées et des principaux acteurs du monde de l’horlogerie en temps réel avec The Watch Observer.

Sur le même sujet