Seiko, Omega… les deux montres marquantes de la rentrée

Shopping

PLAISIR - La trêve estivale est terminée et pour démarrer cette rentrée 2019, les horlogers Seiko et Omega nous proposent deux nouveautés qui valent le détour.

A une transition estivale calme en nouveautés et autres lancements succède comme chaque année une période d’annonces en tous genres, les maisons horlogères communiquant tous azimuths. Dans ce flux de communiqués, deux news émergent plus particulièrement et concernent deux marques leaders du marché. D’un côté, Omega dévoile une montre ultra high-tech qui témoigne de sa formidable capacité d’innovation et de sa vitalité. De l’autre, Seiko nous livre sa toute nouvelle ligne de Seiko 5 Sports qui nous montre qu’il est possible de proposer des montres automatiques séduisantes et robustes à tout petit prix.

Seiko 5 Sports collection 2019 : faites-vous plaisir sans vous ruiner

Lancée en 1963 sous la dénomination Sportsmatic, cette montre signée Seiko arbore très vite sur son cadran un bouclier à midi porteur en son centre du chiffre 5. Ce dernier correspond aux 5 engagements pris par la marque concernant ce modèle : afficher, en plus de l’heure, le jour et la date ; offrir un confort de porter optimisé grâce à une couronne positionnée à 4 h ; être étanche ; être équipée d’un mouvement automatique et disposer d’une grande résistance.

En 1968, la manufacture nippone en propose une version sportive baptisée Seiko 5 Sports qui s’enrichit d’index et d’aiguilles luminescents et d’un verre renforcé. Le succès de la gamme est tel qu’en 50 ans de présence au catalogue, le modèle est devenu le best-seller de Seiko, aidé par un prix de vente ultra serré. En cette rentrée, la marque japonaise renouvelle cette emblématique collection en lançant simultanément 27 références dont 21 sont destinées au marché français. L’enthousiasmant leitmotiv demeure le même : proposer des montres automatiques esthétiquement soignées, originales et robustes bénéficiant d’un rapport qualité-prix exceptionnel.

Motorisées par un mouvement automatique de manufacture délivrant 41 heures de réserve de marche, étanches à 100 m et proposées sur un boîtier de 42,5 mm de diamètre, ces nouvelles Seiko 5 Sports cru 2019 séduisent plus que jamais avec leur look vintage. Côté cadrans, le choix de coloris est large : noir et bleu pour les plus classiques d’entre vous et beige, bordeaux, orange ou encore kaki pour ceux qui veulent sortir du lot - avec également une version full black pour ceux qui veulent la jouer mode furtif. Le choix de bracelets n’est pas en reste : bracelet acier trois maillons, bracelets NATO en textile kaki ou noir sans oublier la possibilité d’un bracelet acier en maille milanaise qui vient renforcer l’esthétique vintage des modèles qui en sont équipés. Enfin et en fonction des références, Seiko livre ses nouvelles 5 Sports sur boîte acier poli-satiné ou sur acier revêtu d’un traitement titane carboné au rendu mat. Particulièrement réussies, il y en a pour tous les goûts et tous les styles.

Et compte tenu du rapport qualité / prix / design de ces nouvelles Seiko 5 Sports, il faudrait être fou pour ne pas en acquérir au moins une !

>> Seiko 5 Sports collection 2019 - Prix : de 269 et 329 €

Omega Seamaster Aqua Terra Ultra Light : poids plume

Si Omega célèbre comme il se doit les 50 ans de l’alunissage de la mission Apollo 11, dont les membres d’équipage portaient au poignet le cultissime chronographe Speedmaster, la manufacture du Swatch Group n’en oublie pas pour autant ce qui fait d’elle depuis 1848 l’un des leaders incontestés de l’horlogerie : l’innovation.

Après avoir battu en juin dernier le record de profondeur atteint par une montre en embarquant l’expérimentale Seamaster PO Ultra Deep Professional à -10.928 mètres sous la surface de la mer (un record jusqu’à présent détenu par Rolex), Omega dévoile en cette rentrée l’incroyable Seamaster Aqua Terra Ultra Light. Servie par un design ultra contemporain, cette montre mécanique à remontage manuel conçue en partenariat avec le célèbre golfeur Rory McIlroy peut se targuer de trois innovations majeures. Malgré un diamètre classique de 41 mm, cette Omega ne pèse pour commencer que… 55 grammes (habillée de son bracelet textile) ! Pour atteindre ce poids plume, Omega utilise pour la première fois pour la conception de la boîte, du fond de la montre et de la couronne de remontoir un alliage prisé dans l’aéronautique pour sa résistance et sa faible densité : le titane gamma, association de titane et d’aluminium.

C’est dans ce même objectif de légèreté et donc de confort que le cadran de la Seamaster Aqua Terra Ultra Light est forgé dans du titane (du titane Grade 5 cette fois-ci) que les ingénieurs Omega ont affiné au maximum sans en altérer les propriétés mécaniques. La deuxième innovation affichée par cette montre high-tech est à chercher du côté de sa couronne de remontoir. Afin d’éviter qu’elle ne vienne appuyer sur le haut de poignet comme cela arrive souvent, en particulier sur les montres lourdes, Omega a conçu une couronne télescopique. Une fois la montre mise à l’heure, la couronne s’escamote dans la carrure de la boîte. Ainsi dépourvue de toute protubérance, le boîtier de la Seamaster Aqua Terra Ultra Light offre des lignes fluides et un confort irréprochable au quotidien.

Enfin, last but not least, Omega a conçu pour motoriser la bête un tout nouveau mouvement dont la platine et les ponts sont eux aussi en titane. Ce mouvement à remontage manuel bénéficie des dernières avancées de la manufacture en la matière avec, notamment, un échappement Co-Axial, un balancier sans raquette avec spiral en silicium, deux barillets montés en série qui lui assurent entre autres 72 h de réserve de marche ou encore un réglage indépendant de l’aiguille des heures.

Omega, fidèle à son ADN, nous livre une très impressionnante Seamaster Aqua Terra Ultra Light affichant un look très high tech et contemporain servi par des déclinaisons de teintes grises et noires et bénéficiant d’un confort de porter exceptionnel.

>> Omega Seamaster Aqua Terra Ultra Light - Prix = 45.800 €

L'actualité de vos marques préférées et des principaux acteurs du monde de l’horlogerie en temps réel avec The Watch Observer.

Sur le même sujet

Et aussi