VIDÉO - Production, distribution, lavages... Savez-vous quelle est l'empreinte carbone de votre t-shirt ?

VIDÉO - Production, distribution, lavages... Savez-vous quelle est l'empreinte carbone de votre t-shirt ?
Shopping

ENVIRONNEMENT - Quel est le coût écologique du t-shirt dont vous venez de faire l'achat ? Énorme si l'on remonte le fil de son parcours, de la culture du coton à sa fin de vie.

À l'occasion des soldes, leurs prix s'affichent au rabais et font les yeux doux aux consommateurs. Adapté à toute les bourses, le t-shirt est l'élément indispensable de toute valise l'été. Pourtant, il a un impact écologique non négligeable, comme l'explique Novethic dans un article sur le "coût environnemental et social des vêtements".

Selon l'infographie que le site a récemment publiée en effet, l'empreinte carbone d'un t-shirt en coton équivaudrait à 5,6 kilos de CO2 par an. Pour comprendre ce coût, il faut remonter la chaîne de production. Débutons par la culture du coton, très gourmande en eau puisqu'il en faut 3 800 litres pour produire ne serait-ce qu'un kilo de coton. L'Ademe, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie, a ainsi calculé que la production d'un t-shirt serait comparable à 70 douches...

Lire aussi

Sa transformation entraîne, elle, l'utilisation de produits chimiques pour le blanchiment et l'emploi de métaux lourds pour la teinture.  A noter qu'on estime à 22.000 le nombre de personnes qui décèdent chaque année à cause de ces substances toxiques, alors que seulement  0,6% du prix du t-shirt revient en moyenne à l'ouvrier. 

Et ce n'est pas fini, sa distribution n'en est pas en reste, comme l'expliquent nos confrères de Novethic : "Un simple t-shirt peut être conçu en France, fabriqué en Ethiopie, se vendre au Portugal et avoir utilisé du coton ouzbek". La distance moyenne parcourue par un t-shirt serait ainsi de 40.000 km, un coût écologique équivalent à 50 millions de voitures. 

Lessive abusive et gaspillage vestimentaire

Son utilisation a elle aussi un impact puisque le lavage de ce t-shirt engage une forte consommation d'eau. L'Ademe a par exemple calculé que la lessive engendrait 12% de la part de la consommation d'eau par ménage, soit 14.000 litres d'eau par an. 

Et lorsqu'on ne veut plus de ce t-shirt en coton, que se passe-t-il ? Aujourd'hui, il y a encore peu de possibilités de recyclage des fibres textiles. Selon les chiffres Eco TLC 2018, toujours cités par Novethic, les vêtements jamais portés représentent 70% de notre garde-robe, sachant qu'un Français jette en moyenne 9,5 kilos de vêtements par an et que seulement 32,6% des habits sont réellement recyclés. La plupart du temps, ils se retrouvent à la décharge ou sont incinérés. 

Au total,  l'empreinte carbone d'un t-shirt en coton, qui ne pèse que quelques grammes sur nos épaules, serait donc équivalente à 5.6 kilos de CO2 par an. Enorme quand on sait que 2 milliards de t-shirts sont vendus chaque année...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter