Accusations de Yann Moix : la déléguée SGP-FO appelle les policiers à signaler "toute polémique" pouvant nuire à leur "métier"

Accusations de Yann Moix : la déléguée SGP-FO appelle les policiers à signaler "toute polémique" pouvant nuire à leur "métier"

POLÉMIQUE - Invitée de LCI ce lundi matin, Linda Kebbab, déléguée nationale Unité SGP Police-FO, a redit sa colère après les propos de Yann Moix sur les forces de l'ordre. Elle a appelé chaque policier à faire part au syndicat "de toute polémique qui pourrait être suscitée par ce genre d'individus".

Ce week-end dans l'émission Les terriens du samedi sur C8 Yann Moix a tiré à boulets rouges sur les forces de l'ordre. "Vous venez dire ici que les policiers ont peur (...), que vous chiez dans votre froc" a-t-il dit à l'auteur du livre La peur a changé de camp, qui rend compte du travail des policiers. "La peur au ventre, vous n'avez pas les couilles d'aller dans des endroits dangereux" a ajouté le chroniqueur

Des propos qui ont fait bondir les syndicats de police, et notamment Unité SGP Police-FO. Sa déléguée nationale Linda Kebbab est intervenue plusieurs fois sur LCI  depuis pour exprimer sa colère.

Lire aussi

Ce lundi 24 septembre dans la Matinale, elle a notamment appelé "les policiers à nous rejoindre et à nous faire part de toute polémique qui pourrait être suscitée par ce genre d’individu et qui pourrait porter préjudice à notre métier". Elle a également confirmé que le syndicat avait saisi le CSA dès samedi et qu'il travaillait avec son avocat aux suites judiciaires à donner pour que ces propos ne restent pas impunis.

Le ministère de l'Intérieur réfléchit à porter plainte

"Nous avons demandé au ministre de l’Intérieur de déposer plainte" a aussi précisé Linda Kebbab. Selon l'entourage de Gérard Collomb, contacté par LCI ce lundi matin, cette décision n'a pas encore été prise mais la réflexion est en cours. 

"Les policiers n’ont pas peur d’aller faire leur travail. Les policiers ont peur des magistrats, des juges, des décisions des politiques qui les fustigent dès lors qu’un policier daigne à molester un jeune qui n’a pas su un peu respecter la décence et les règles" a encore dit sur LCI  Linda Kebbab, qui attend des excuses de Yann Moix.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Le variant Omicron présente "un risque très élevé" au niveau mondial, selon l'OMS

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.