Gilets jaunes : à quoi faut-il s'attendre pour l'"acte 22" ?

Social

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

MOBILISATION ? - Plusieurs appels à manifester ont circulé pour le 22e samedi de manifestation du mouvement des Gilets jaunes, samedi 13 avril. Avec notamment à Toulouse un événement qui souhaite faire de la ville une "capitale Gilet jaune".

"L'acte 22" du mouvement des Gilets jaunes saura-t-il mobiliser de nouveau ? Alors que la contestation du samedi 6 avril avait acté la plus faible mobilisation depuis le début du mouvement, les appels à manifester samedi 13 avril entendent bien lui donner un nouveau souffle. Alors, à quoi faut-il s'attendre ? 

Pour ce nouveau week-end de mobilisation, deux villes, Paris et Toulouse, semblent avoir été choisies comme point de ralliement de la contestation. Un premier appel à manifester intitulé "Acte XXII : Toulouse Capitale Nationale Des Gilets Jaunes" a d'ores et déjà rallié plus de 1400 participants et plus de 4000 personnes intéressées sur la page Facebook de l’événement.

Voir aussi

Maxime Nicole et Priscilla Ludosky présents?

Un rassemblement est annoncé pour midi au métro Jean Jaurès pour le départ d'une manifestation non déclarée en préfecture. Les organisateurs veulent "en faire une journée noire et de mobilisation nationale pour lutter contre Macron et son monde". Les organisateurs annoncent également attendre "Fly", Fly Rider, le pseudonyme de Maxime Nicolle, l'un des personnages clé de la mobilisation, ainsi que Priscillia Ludosky, à l'origine de la pétition contre la hausse des taxes sur le carburant. La semaine dernière, Maxime Nicole avait assurait qu'il participerait à ce "gros week-end" à Toulouse. 

Lire aussi

A Paris : les Champs-Elysées interdits

A Paris, un événement Facebook nommé "Acte 22 Paris Englouti Par Un Tsunami Jaune !" rassemblait dans la soirée du jeudi 11 avril près de 1500 personnes "intéressées" et moins de 300 participants. Dans la capitale, le dispositif sera le même que la semaine dernière, avec des interdictions de manifester dans certains périmètres. Un arrêté interdisant tout rassemblement de personnes se revendiquant des Gilets jaunes a été pris pour le 13 avril. Il concerne une partie de l'avenue des Champs-Elysées et ses voies perpendiculaires, et un périmètre comprenant la présidence de la République et l'Assemblée nationale. 

Deux manifestations ont fait l’objet d’une déclaration, indique la Préfecture de police de Paris. Une première manifestation se déroulera de 11 heures à 18 heures. A partir de midi, les participants iront de la place du Maréchal Juin (17e) à la place des Antilles (12e). Une seconde manifestation se déroulera de 13 heures à 18 heures et conduira les participants, à partir de 14 heures, de la place des Antilles (12e) à la place de la République (10e). A partir de 13 heures ou plus tôt si les circonstances l'exigent, prévient la Préfecture, toute circulation sera donc compliquée voire impossible aux abords de la place de la République.

Lire aussi

Des rassemblements en régions, des interdictions à Lyon et Lille

Même restrictions à Lille et Lyon, où les centres-ville seront interdits aux manifestations et rassemblements. La place du Capitole fait elle aussi l'objet d'un arrêté préfectoral. Toute manifestation sur la place du Capitole est donc interdite de 10 heures à 21 heures.

Des mobilisations sont prévues dans d'autres villes en région. Dans le Grand Est, les Gilets jaunes ont prévu de se retrouver à Nancy, où le rendez-vous est prévu à 13h, sur la place de la République, sans qu'un itinéraire en particulier soit prévu. A Roanne, dans la Loire, "un parcours inédit de 6,5 km a été déposé en préfecture" fait savoir Le Progrès.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter