Acte 52 des Gilets jaunes : plusieurs milliers de manifestants à Montpellier, Strasbourg, Toulouse et Bordeaux

Social

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

ACTE 52 - Plusieurs milliers de Gilets jaunes ont défilé dans toute la France ce samedi pour l'acte 52 de la mobilisation, presque un an après la naissance du mouvement. Douze interpellations ont eu lieu à Montpellier, alors que trois policiers et un manifestant ont été légèrement blessés selon la préfecture de l'Hérault.

Presque un an après le début du mouvement, plusieurs milliers de Gilets jaunes se sont une nouvelle fois mobilisés ce samedi dans plusieurs villes de France. A Montpellier, entre 600 et 700 personnes ont ainsi défilé, en réponse à un appel "national". Plusieurs interpellations ont été effectuées dans une ambiance assez tendue.

Lire aussi

12 interpellations à Montpellier

Au total, 12 personnes ont été interpellées et 3 membres des forces de l'ordre ainsi qu'un manifestant ont été légèrement blessés dans cette mobilisation, a indiqué la préfecture de l'Hérault à l'AFP. Toujours selon la préfecture, une des personnes interpellées était munie d'une arme de poing "de calibre 8 mm". 

A Strasbourg, quelques centaines de Gilets jaunes ont répondu à un appel régional à manifester dans la capitale alsacienne, munis de pétards et de fumigènes, et ont défilé bruyamment en début d'après-midi. Certains d'entre ont brandi, selon l'AFP, une banderole indiquant : "Vivre et non survivre, on ne lâche rien". Des slogans hostiles à Emmanuel Macron ont également été scandés. Selon le journal L'Alsace, des bouteilles ont été lancées par des manifestants à destination des forces de l'ordre.

Un cortège kurde avec les Gilets jaunes à Bordeaux

Près de 300 personnes ont défilé dans le centre-ville de Toulouse ce samedi, une centaine d'entre eux se confrontant brièvement aux forces de l'ordre après deux heures de mobilisation, avant d'être dispersés par des tirs de grenades lacrymogènes par les CRS.

Enfin, à Bordeaux,des manifestants kurdes ont rejoint les Gilets jaunes présents dans la mobilisation. Plusieurs slogans comme "Assassin Erdogan, Rojava vivra, Rojava vaincra", de la part du cortège kurde, et des "Travaille, consomme et ferme ta gueule", du côté des Gilets jaunes, ont été scandés alors que certains Gilets jaunes ont brandi, selon l'AFP, des drapeaux kurdes.

Lire et commenter