Arcueil : le chauffeur de bus RATP qui avait giflé un adolescent a été mis à pied une journée

Social
DirectLCI
SANCTION - Le 13 septembre, le chauffeur d'un bus de la RATP avait giflé un jeune homme qui avait traversé devant son véhicule à Arcueil (Val-de-Marne). Un conseil de discipline de l'entreprise l'a suspendu une journée le 26 septembre. La sanction pouvait aller jusqu'à cinq jours de suspension.

Les images avaient largement circulé sur les réseaux sociaux. Le chauffeur de bus de la RATP qui avait giflé un adolescent à Arcueil le 13 septembre a eu un jour de mise à pied, rapporte RTL ce lundi. 


A la sortie du collège Dulcie-September, un élève avait traversé la route devant un bus de la RATP sans faire attention. Le conducteur était alors descendu de son véhicule pour sermonner le  jeune homme et lui avait donné une gifle. 

Le conducteur est passé devant un conseil de discipline de l’entreprise mercredi 26 septembre, et a écopé d’une mise à pied d’un jour. La sanction du conducteur pouvait aller jusqu’à cinq jours de mise à pied, mais la RATP a indiqué avoir pris en compte que le "salarié regrette son geste", selon RTL. Il disait avoir agi sous le coup de l’émotion alors qu’il venait d’éviter l’adolescent. 

"Calme olympien"

Une pétition, signée par plus de 300.000 personnes, avait été lancée par ses collègues en guise de soutien, soulignant que le collégien aurait dit "Ferme ta gueule et conduis ton bus" au conducteur incriminé. "Nous, en tant que collègues, nous connaissons bien le chauffeur et il est reconnu par sa gentillesse, son calme olympien et sa patience", écrivaient-ils.

Cette affaire n’est toutefois pas tout à fait réglée puisqu’une plainte avait été déposée par la maire du collégien, une enquête est en cours. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter