#BalanceTonPorc, un an après : plus de 930.000 tweets publiés

Social
#BALANCETONPORC - Un an après le massif mouvement féministe post-Weinstein, l'heure est au bilan. La plateforme Visibrain révèle, en quelques chiffres, l'impact impressionnant de #BalanceTonPorc sur les réseaux sociaux.

#BalanceTonPorc fête ses un an. Ce hashtag imaginé par la journaliste Sandra Muller, dans le sillage de l'affaire Weinstein, s'est fait la tribune de très nombreuses femmes françaises. Sous ce mot-dièse, en quelques jours, elles ont été des milliers à parler publiquement d'un viol, d'une agression ou d'un harcèlement sexuel qu'elles ont subis. Des témoignages qui, pour la première fois, étaient enfin lus et écoutés.


Un an après donc, l'heure est au premier bilan. Un bilan chiffré, d'abord. C'est l'analyse que propose ce jeudi 11 octobre la plateforme Visibrain, qui travaille à la collecte de chiffres sur ce sujet depuis le 13 octobre 2017. Et les chiffres qu'elle délivre aujourd'hui sont édifiants. On apprend ainsi qu'au total, 931.240 tweets ont été publiés sur #BalanceTonPorc. Son équivalent américain, #MeToo, en totalise quant à lui la bagatelle de 18 millions. 

Des occurrences partout dans le monde

Un seul compte peut twitter plusieurs fois à propos d'un même fait social, d'un même hashtag. C'est ce qui s'est passé pour #BalanceTonPorc. Ainsi, ce sont au total 292.946 personnes qui ont utilisé le hashtag. La majorité de ces utilisateurs sont des femmes, mais parmi eux figurent tout de même 47% d'hommes. Largement associé aux termes "main entre les jambes", "viol" ou encore "poste de police", il apparaît maintenant de manière certaine que ce hashtag, devenu mouvement, a servi à dénoncer des faits graves, délictueux voire criminels. 


C'est le cas du tweet de Celia, ci-dessous, qui reste à ce jour le plus partagé sous le hashtag #BalanceTonPorc, avec plus de 20.000 retweets et 10.500 likes. 

Enfin, dernier élément révélé par cette étude : #BalanceTonPorc, contrairement à ce qu'on aurait pu penser, ne s'est pas cantonné aux réseaux français. C'est ici, bien sûr, qu'il a été le plus prégnant, avec 350.000 tweets au total. Mais il a aussi fait forte impression aux Etats-Unis, avec 15.000 tweets ainsi qu'en Allemagne, avec 10.000 tweets. A l'inverse, on sait que le hashtag #MeToo a lui aussi largement traversé les frontières pour s'installer dans une large partie du monde occidental. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter