Centenaire de l'Armistice : 14-18, l’âge d'or de la correspondance, notamment amoureuse

Social
JT 13H - Pendant la Première Guerre mondiale, la poste a joué un rôle important concernant les correspondances échangées au front.

Durant la Guerre de 14-18, dix milliards de lettres ont été échangées, soit huit millions par jour. La plupart étaient des missives brûlantes d'amants séparés. Louis Lahoreau, artilleur sur le front, a échangé près de 900 courriers riches en émotions avec sa femme Maria. Comme la plupart des femmes durant la guerre, cette dernière travaillait et élevait seule leur fille née avant la guerre. Pour tenir, elle faisait de la couture et tenait l'épicerie du village, un quotidien exténuant. Leur correspondance quotidienne a permis à ce couple de rester proche malgré la distance. Ils font d'ailleurs partie des chanceux qui se sont retrouvés après la guerre. Découvrez en images leurs plis pleins de sentiments au milieu des combats qui faisaient rage.



Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 08/11/2018 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 8 novembre 2018 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter