Centenaire de l'Armistice : Léonard Jabet, et 3000 autres noms de poilus morts au combat, gravés sur le monument aux morts de Limoges

Social
JT 13H - Le nom du jeune soldat Léonard Jabet, tué en 1915, figure pour la première fois sur le monument aux morts de Limoges. La ville a décidé de commémorer ses quelques 3000 soldats morts au combat pendant la Première guerre mondiale.

Pierre Kohler est le neveu de Léonard Jabet. Il est très ravi de voir que le nom de son oncle a été gravé pour la première fois sur le monument aux morts de Limoges. Pour lui, "c'est quelque chose d'immense et de magnifique". L'identité de 3 000 soldats tués lors de la Première Guerre mondiale y est désormais inscrite. Notons que l'histoire tragique de ces jeunes poilus a été gravée sur du granite et qu'il a fallu de longues heures pour la réaliser. Une attention toute particulière était également de mise.


Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 08/11/2018 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 8 novembre 2018 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter