Non, l'Etat ne distribuera pas de prime exceptionnelle aux fonctionnaires

Social
DirectLCI
GILETS JAUNES - Les syndicats de fonctionnaires, qui ont été reçus ce vendredi 21 décembre à Bercy, réclamaient une prime exceptionnelle de fin d'année. Mais le secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique a annoncé à l'issue de leur rencontre qu'il n'en serait rien.

Non, les fonctionnaires ne toucheront pas de prime exceptionnelle de fin d'année, que l'Etat avait incité les entreprises privées à verser à leurs salariés. "Il nous paraît difficile au niveau de l'Etat d'imposer aux collectivités locales et aux hôpitaux le versement d'une prime aussi conséquente" a justifié Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique, à l'issue d'une réunion avec les organisations syndicales de la fonction publique, ajoutant que le "problème est purement budgétaire" et que "cela représenterait une dépense de plus de cinq milliards d'euros". En outre, Olivier Dussopt a affirmé à qu'il n'y aurait pas d'augmentation du point d'indice des fonctionnaires. 


La CDFT comme l'UNSA et la FSU avaient demandé à l'exécutif que les fonctionnaires et agents publics soient aussi concernés par cette prime exceptionnelle. "Le gouvernement n'a pas pris la mesure du malaise qui s'exprime dans la fonction publique" ont fait savoir à l'issue de la réunion, les organisations syndicales de la fonction publique (CGC, CFTC, CFDT, CGT, FA/FP, FO, FSU, Solidaires et Unsa) dans un communiqué. "Devant l'absence de réponse de sa part, elles décideront des moyens nécessaires pour peser afin d'être entendues" ajoute le communiqué.

"Le sentiment d'être oubliés"

Ce vendredi matin dans la matinale de LCI, Luc Farré, secrétaire général de l’UNSA fonction publique avait expliqué l'aspiration des fonctionnaires à recevoir cette prime. "Il y a un sentiment aujourd’hui dans la fonction publique, à la fois d’injustice et d’être oubliés. Ce que souhaitent les agents c’est d’être reconnus au même niveau par rapport à leur engagement au service du pays. C’est vrai que certains vont pouvoir bénéficier des mesures votées cette nuit mais le président de la République est aussi, quelque part, l’employeur des agents publics. Et en tant qu’employeur, il se devrait de faire un geste et d’accorder cette fameuse prime exceptionnelle." Selon lui, il n'est pas normal que les agents publics qui gagnent des sommes relativement modestes n'aient pas de prime.


Les employés de la fonction publique payés au smic vont pouvoir bénéficier de l'augmentation de la prime d'activité. En théorie, ils pourront également faire des heures supplémentaires qui seront défiscalisées. Mais de nombreux agents (à l'hôpital ou dans la police notamment, même si ces derniers ont obtenu cette semaine une augmentation de salaire) accumulent déjà de nombreuses heures supplémentaires qui ne sont jamais payées, et au mieux récupérées en jours de repos. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter