Coronavirus : 243 Moldaves bloqués sur une aire d'autoroute en Alsace à cause de l'épidémie

L'aire d'autoroute de Brumath sur laquelle sont bloqués les 243 Moldaves depuis dimanche matin.
Social

MÉSAVENTURE - En voyage à Paris, 243 Moldaves sont bloqués depuis dimanche matin à Brumath, dans le Bas-Rhin, sur une aire d'autoroute. Ces derniers ont été refoulés à la frontière allemande en raison de la fermeture des frontières liée à l'épidémie de Covid-19.

243 Moldaves revenant de Paris en autocar sont bloqués depuis dimanche matin sur une aire d'autoroute en Alsace après que l'Allemagne et la République tchèque leur ont refusé le passage en raison de l'épidémie de Covid-19. Des "contacts diplomatiques" sont actuellement en cours entre la France, l'Allemagne, la République tchèque et la Moldavie, a précisé la préfecture du Bas-Rhin à l'AFP.

Ces 243 Moldaves, hommes, femmes et une dizaine d'enfants, sont répartis dans trois bus affrétés par un voyagiste moldave et sont bloqués sur une aire d'autoroute de l'A4, au niveau de Brumath, dans le Bas-Rhin, à quelques kilomètres au nord de Strasbourg. Ils avaient quitté Paris samedi matin pour rallier la Moldavie et rentrer chez eux, toujours selon la préfecture. Selon le quotidien régional Les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA), il s'agit de touristes et de travailleurs.

Lire aussi

Les passagers de retour à Paris ?

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCes indicateurs qui incitent à l'optimisme en France

Arrivés à la frontière avec l'Allemagne, au niveau de Roppenheim, dans le Bas-Rhin, ils ont toutefois été refoulés par les autorités allemandes après que la République tchèque a refusé de les laisser entrer dans le pays après leur passage en territoire allemand, selon la préfecture. Les trois cars ont finalement du faire demi-tour pour s'arrêter sur une aire d'autoroute, afin de se restaurer dans une station-service, dont les sanitaires et douches "restent ouverts gratuitement 24 heures sur 24", selon un employé de la station aux DNA.

Joint par téléphone par les DNA, le consul de la République de Moldavie en France, Eugen Vizir, a expliqué que "la compagnie (de bus), qui n'avait pas reçu l'autorisation d'effectuer ce voyage en raison de la situation sanitaire actuelle, a pris un risque". Ce dernier a ensuite indiqué que l'ambassade de Moldavie en France n'avait pas prévu d'organiser leur rapatriement et s'en remet au transporteur, qui pourrait  les ramener à Paris. "Mardi prochain, la Moldavie organise un vol charter depuis Paris pour rapatrier ses ressortissants coincés en France. L'avion dispose de 180 places dont 130 environ sont encore disponibles", a précisé M. Vizir aux DNA.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent