"Masqués et souriants" : les images d'une rentrée inédite pour 150.000 collégiens de "zone verte"

Près de 150 000 élèves de 6ème et de 5ème, scolarisés en zone verte, ont retrouvé les bancs de l'école. Une rentrée exceptionnelle qui a nécessité une organisation particulière.

REPRISE - Après le bol d'air du premier week-end déconfiné, des élèves de 6e et 5e et leurs professeurs ont fait leur retour en classe, lundi 18 mai, dans les régions moins touchées par l'épidémie. 4.000 établissements sont concernés.

A l'instar de leurs cadets en écoles maternelles et élémentaires la semaine dernière, c'était au tour des élèves de 6e et 5e des régions les moins touchées par l'épidémie de reprendre le chemin de salles de classe, lundi 18 mai. Mais à la différence cette fois du million d'élèves de retour à l'école dans tout l'Hexagone depuis le 12 mai, les 150.000 collégiens concernés par la reprise des cours ce 18 mai, peuvent être tenus de venir masqués.

Le port d'une protection alternative, et ce lorsque la distanciation sociale n'est pas applicable, est en effet l'une des règles sanitaires draconiennes à laquelle doivent se conformer les élèves et professeurs de quelque 4.000 collèges situés en "zone verte" pour éviter tout rebond de l'épidémie qui a tué plus de 28.000 personnes en France depuis le 1er mars. Les images relayées sur les réseaux sociaux depuis 8h par de nombreux établissements laissent à penser que la consigne semble être suivie du mieux possible.

A LIRE AUSSI

>> Déconfinement : les dernières informations dans notre direct

>> 150.000 élèves de la 6e et de la 5e reviennent au collège dans les zones vertes

>> Mesures barrières dans les écoles : est-on allé trop loin comme le pensent les pédiatres ?

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Lire aussi

De Périgueux à Nice en passant par Toulon, les entrées de collèges et cours de récréation sont donc le théâtre depuis ce matin de scènes aussi inédites que semblables : des élèves, se tenant à minimum un mètre les uns des autres, patientant en ligne, le visage protégé d'un filtre en papier ou en tissu.

A l'approche de rentrée inédite, certains professeurs n'ont pas hésité à partager leurs réserves sur Twitter, pointant notamment le "peu de moyen de protection sanitaire" ou encore le manque d’accompagnement ou de consignes précises s'agissant justement du port du masque. 

Du côté des parents d'élèves, d'aucuns relayaient déjà ce lundi matin des reprises reportées au 25 mai.

Le déconfinement au collège coupe donc, cette fois, la France en deux : rien ne changera ainsi lundi pour les collégiens des quatre régions en "zone rouge", parmi lesquelles l'Ile-de-France, qui devront attendre la fin du mois pour savoir s'ils retourneront en classe. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

EN DIRECT - Covid-19 : l'entrée aux États-Unis interdite à la plupart des ressortissants européens

Ces Français qui prennent leur retraite dans un Ehpad 4 étoiles en Tunisie

EN DIRECT - Procès de Trump : l'acte d'accusation transmis aujourd'hui au Sénat

Vers un troisième confinement ? L'Élysée assure que rien n'est décidé

Lire et commenter