Un gendarme est décédé du Covid-19, le premier en France

Un gendarme est décédé du Covid-19, le premier en France
Social

Toute L'info sur

Coronavirus : la pandémie qui inquiète la planète

CORONAVIRUS - Un gendarme est décédé des suites de l'épidémie de covid-19 à son domicile à la caserne de Maisons-Alfort, dans le Val-de-Marne. C'est le premier dans la profession, selon la gendarmerie nationale.

Ils sont en première ligne, eux aussi. Mercredi 25 mars, Patrick G. est décédé des suites de l'épidémie de Covid-19. La gendarmerie nationale a annoncé ce jeudi la mort, à son domicile, de ce sous-officier âgé de 51 ans.

Il n'était pas en contact avec le public

Ce gendarme, marié et père de trois enfants, habitait au sein de la caserne de Maisons-Alfort, dans le Val-de-Marne. Il était en arrêt maladie, confiné depuis quelques jours pour suspicion de Covid-19. Mercredi, son état s'est brusquement aggravé et la mort est survenue sans prévenir, sans qu'il n'y ait eu le temps d'être hospitalisé.

La gendarmerie a bien indiqué qu'il n'était pas en contact avec le public et que les circonstances dans lesquelles il est tombé malade ne sont pas connues à ce jour. Depuis hier, toutes les personnes ayant été en contact avec lui au sein de la caserne - l'une des plus importantes d’Île-de-France - sont en train d'être recensées.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent