Crise des gilets jaunes : pas de vacances d'été pour les policiers ?

Crise des gilets jaunes : pas de vacances d'été pour les policiers ?

INFO / INFOX - Christopher Quarez a décrypté pour nous les informations et les rumeurs qui animent la toile, notamment une lettre supposément signée du ministre de l'Intérieur qui circule sur Facebook.

La lettre s'adresse soi-disant au préfet de police. Datant du 10 avril 2019, elle a pour objet "Mise à disposition des effectifs et suppressions des vacances annuelles conformément à la demande des préfets pour les manifestations des Gilets Jaune". En clair, pas de vacances d'été pour les policiers. Mais rien qu'en voyant les fautes d'orthographe dans cette lettre, on se rend bien compte qu'elle n'a ni été écrite ni été signée par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Découvrez également en images les fausses informations qui font le tour du web concernant les dons offerts à Notre-Dame de Paris.

Ce samedi 27 avril 2019, Christopher Quarez dans la chronique "Info/Infox", nous parle d'une lettre supposément signée du ministre de l'Intérieur ayant pour objet de supprimer les vacances d'été des policiers en marge des manifestations des gilets jaunes. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 27/04/2019 présentée par Anne-Chloé Bottet sur LCI.

Toute l'info sur

Les Matins LCI - Week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des exigences de test renforcées pour entrer aux États-Unis à partir de la semaine prochaine

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.