Des ambulanciers en colère manifestent contre "l'ubérisation" de leur métier devant l'Assemblée nationale

Des ambulanciers en colère manifestent contre "l'ubérisation" de leur métier devant l'Assemblée nationale

COLÈRE - Depuis l'aube, ce lundi 3 décembre, à Paris, des dizaines d'ambulanciers occupent la place de la Concorde. Des blocages sont signalés sur le pont de la Concorde, à proximité de l'Assemblée nationale. Ils dénoncent la réforme du financement des transports sanitaires.

Une manifestation sauvage des ambulanciers en plein Paris. Deux jours après les Gilets jaunes, des dizaines d'ambulances stationnaient, gyrophares allumés et sirènes hurlantes, devant l'Assemblée nationale, sur la place de la Concorde, à l'aube ce lundi 3 décembre. Après plusieurs opérations de contestation, sur le périphérique notamment, les ambulanciers se sont réunis pour dénoncer "l'ubérisation" de leur profession et demander le retrait de l'article 80 de la loi de Finances de la Sécurité sociale, mis en application le 1er octobre dernier. Ce dernier a réformé le financement des transports sanitaires. 

Depuis cette date, ce sont les établissements de santé qui choisissent les transports sanitaires, et non plus les patients. Le nouveau système, passant par des appels d'offres, privilégierait les grandes sociétés de transport au profit des ambulanciers indépendants. Face à la concurrence jugée inadaptée, les petites sociétés d'ambulance ne peuvent pas s'aligner.

Lire aussi

Ces dernières semaines, les employés de ce secteur d'activité ont multiplié les actions "coup de poing" pour montrer leur colère contre les mesures prises par le gouvernement. Après une série de manifestations à Marseille, Bordeaux et Lyon, où ils avaient bloqué la circulation dans les centres-villes, les manifestants avaient organisé des opérations escargot sur le périphérique parisien les 5 et 6 novembre derniers avant de se rassembler le 16 à proximité du ministère de la Santé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Tokyo suspend les nouvelles réservations aériennes vers le Japon pour un mois

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.