"Des pervers" : Marcel Campion tient des propos violemment homophobes lors d'une réunion publique

Social
HOMOPHOBIE - Le forain a été filmé en janvier dernier tenant des propos violemment homophobes durant une réunion publique. Dans cet enregistrement, il a qualifié les homosexuels de "pervers" visant notamment Bruno Julliard. L'ex-premier adjoint de la ville de Paris, ainsi que de nombreuses autres personnalités, promet des poursuites.

"A vomir". Les réactions s'accumulent depuis la révélation ce dimanche de propos violemment homophobes tenus par Marcel Campion lors d'une réunion publique en janvier dernier.  Le JDD  publie en effet ce dimanche une vidéo du "roi des forains" et candidat à la mairie de Paris avec son mouvement "Paris Libéré". Dans ce document  toujours en ligne, le "PDG Manouche", notamment en guerre ouverte contre Anne Hidalgo, multiplie les attaques envers ses rivaux à grand renfort de propos homophobes.

"Pour les pervers là"

Il a d'abord dénoncé l’installation par la mairie de l’œuvre de Paul McCarthy exposée place Vendôme pendant la Fiac 2014. "l'oeuvre ne représentait pour lui qu’un "plug anal". "Vous savez, le truc qu’ils se mettent dans le fion, pour les pervers là. À Noël, c’est bien pour les enfants", s'est-il gaussé.


Quelques instants plus tard, après avoir qualifié les élus écologistes, de"vers de terre" et de"merde qu’on "peut écraser", il charge violemment le désormais ex-premier adjoint de Paris et qui avait effectué son coming-out dans le magazine Têtu en 2011, Bruno Julliard.

"Toute la ville est maintenant gouvernée par des homos"

"Lui c’est le plus beau. C’est lui qui commande toute la ville. Il arrive des syndicats des étudiants (l’Unef)", a-t-il affirmé avant de poursuivre : "Comme il était un peu de la jaquette, il a rencontré Delanoë, ils ont fait leur folie ensemble et paf, il est premier adjoint. Et avec Anne Hidalgo, il est super parce qu’en même temps il lui a amené tous les homos de la terre. C’est à dire que toute la ville maintenant est gouvernée par des homos", déclare l'homme âgé de 78 ans. 

En vidéo

Municipales : Marcel Campion veut faire couler Anne Hidalgo

Avant d'essayer d'atténuer ses propos : "moi j'ai rien contre les homos... D'habitude je dis les pédés, mais on m'a dit qu'il ne fallait plus dire ça. Et moi je n'ai rien contre eux, sauf qu'ils sont un peu pervers...", a raconté Marcel Campion


Au JDD qui l'a contacté, le forain a ensuite démenti ces propos malgré les images. Il soutient avoir qualifié Bruno Julliard de pervers pour dénoncer "sa perversité en affaires", poursuit Le JDD.

Rapidement , la révélation de cette vidéo a suscité de nombreuses réactions outrées. Parmi elles, celle de Benjamin Griveaux, porte parole du gouvernement et possible candidat à la mairie de Paris.

"Ces propos abjects ainsi que leur auteur seront poursuivis"

Directement cité dans la vidéo, Bruno Julliard a, lui, promis des poursuites. 

Marcel Campion doit réunir ses équipes ce jeudi pour organiser sa future bataille et défendre les forains que Paris souhaiterait selon lui, bannir de la Ville Lumière. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter