Trois ans après le dieselgate, les voitures sales toujours plus nombreuses en Europe (et surtout en France)

Social

POLLUTION - Selon l'ONG belge Transport et Environnement, 43 millions de véhicules diesel circulant actuellement sur les routes européennes émettent des oxydes d'azote en quantité "au moins trois fois supérieure" à ce qu'autorisent les normes en vigueur dans l'Union européenne. Et un sur cinq se trouve en France.

Dans un rapport publié ce mardi, l'ONG bruxelloise Transport et Environnement (T&E) chiffre à 43 millions le nombre de véhicules diesel "sales" qui circulent actuellement en Union européenne. Particulièrement polluants, ceux-ci émettent des oxydes d'azote (NOx) en quantité "au moins trois fois supérieure" à ce qu'autorisent les normes en vigueur dans l'UE, affirme l'ONG.

Voir aussi

L'étude compare ce chiffre de 43 millions de diesel "sales" avec les 29 millions de véhicules "très polluants" recensées sur les routes européennes quand a éclaté le "dieselgate". Le rapport de T&E est en effet publié trois ans jour pour jour après la révélation par les autorités de régulation américaines de la fraude aux tests antipollution opérée par Volkswagen. Le constructeur allemand avait reconnu avoir équipé 11 millions de ses véhicules dans le monde d'un logiciel capable de tromper les contrôles sur les émissions d'oxydes d'azote, contraignant son patron à démissionner.

Les voitures continuent d'être optimisées pour bien se comporter lors des tests et émettent bien davantage lorsqu'elles sont entre les mains des clients- T&E

Trois ans après le début du "dieselgate", qui s'est étendu à d'autres constructeurs que VW, l'ONG dénonce le décalage entre la théorie et la pratique à propos des moteurs diesel aux normes anti-pollution les plus récentes. "Les voitures continuent d'être optimisées pour bien se comporter lors des tests (d'émissions polluantes) et émettent bien davantage lorsqu'elles sont entre les mains des clients", affirme T&E, qui a pris en compte les normes Euro 5 et 6, correspondant à une commercialisation postérieure à 2009.

En vidéo

Certaines voitures diesel seront interdites de circuler à Paris en 2019

La France championne d'Europe des diesels sales ?

Selon T&E, la France est le pays le plus affecté par la prolifération des diesels sales, avec plus de 8,7 millions de véhicules qui dépassent les normes. L'Hexagone est suivi par l'Allemagne (8,2 millions), le Royaume-Uni (7,3), l'Italie (5,3), l'Espagne (3,2) et la Belgique (2).

"Si l'Europe n'agit pas, ces voitures vont continuer de polluer l'air pendant des décennies, écourtant des vies", affirme le rapport, qui propose de limiter la commercialisation et l'usage de tels véhicules.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter