Retraites : nouvelle journée noire en vue dans les transports, l'exécutif prépare ses annonces

Retraites : nouvelle journée noire en vue dans les transports, l'exécutif prépare ses annonces
Social

Toute L'info sur

Les grèves de décembre 2019 contre la réforme des retraites

MOBILISATION - Edouard Philippe dévoilera l'intégralité du projet de réforme des retraites mercredi 11 décembre. Son ambition : sauver la mise en place d'un "régime par points" quitte à faire d'importantes concessions. Face à lui, l'opposition des syndicats s'inscrit dans la durée avec une nouvelle épreuve de force en vue mardi, et, d'ici là, des perturbations considérables dans les transports. Suivez les dernières infos.

Live

PRÉVISIONS


En raison de la poursuite de la grève contre la réforme des retraites, la circulation ferroviaire reste toujours fortement perturbée sur l'ensemble du réseau samedi 14 et dimanche 15 décembre 2019. Voici les prévisions communiquées par la SNCF.

Grève à la SNCF : le trafic encore "très perturbé" samedi et dimanche, ce qui vous attend

LES ÉTUDIANTS ARRÊTÉS À LILLE RELÂCHÉS


Les deux étudiants de l'Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ) interpellés jeudi en marge de la manifestation contre la réforme des retraites dans la cité nordiste ont été remis en liberté ce vendredi en fin de matinée, a indiqué le parquet. L'enquête préliminaire visant le premier des deux, Baptiste Hermant, arrêté en fin de manifestation "se poursuit", a précisé le parquet. Il avait été placé en garde à vue pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique".


Le second, Quentin Saison, "a fait l'objet d'un rappel à la loi". Il participait à un regroupement devant le commissariat pour réclamer la libération du premier et avait été interpellé pour "participation à un attroupement après sommation de dispersion".

PRÉVISIONS


En raison de la poursuite de la grève contre la réforme des retraites, la circulation ferroviaire reste toujours fortement perturbée sur l'ensemble du réseau samedi 14 et dimanche 15 décembre 2019. Voici les prévisions communiquées par la SNCF.

Grève à la SNCF : le trafic encore "très perturbé" samedi et dimanche, ce qui vous attend

FOOTBALL


Si l'on ne risque pas de les voir descendre dans la rue pour manifester, les footballeurs professionnels font partie des salariés que la réforme des retraites va désavantager. Du moins, si l'on en reste au régime général...

Retraites : les footballeurs professionnels, les autres perdants de la réforme ?

PHILIPPE


Le Premier ministre Édouard Philippe a assuré ce vendredi 13 décembre qu'il n'avait "absolument pas peur" de mener la réforme des retraites, ni "des réactions", malgré les manifestations et les grèves, lors d'un débat avec des enseignants dans un lycée près de Nancy.


"Je considère que c'est important de ne pas seulement voir les organisations syndicales mais aussi de multiplier les échanges directs", a poursuivi le chef du gouvernement, qui s'est prêté deux autres fois à l'exercice du débat, à Lons-le-Saunier et à Pau. "Il y a une liberté de faire grève, il y a une liberté de manifester. Mais il y aussi une volonté de transformer un système actuel qui n'est ni juste, ni équilibré, ni même efficace à aborder les transformations" de la société, a-t-il encore insisté, soulignant qu'"avoir un discours de vérité disant 'il va falloir travailler plus longtemps', ce n'est pas exactement facile".

DELEVOYE


Le site de Capital révèle que le Haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye a manqué à ses obligations de transparence dans sa déclaration d'intérêts. Une information qu'a pu vérifier LCI.

La Fondation SNCF, le nouvel "oubli" de Jean-Paul Delevoye dans sa déclaration d'intérêts

HÔPITAL


Avec la grève dans les transports, des mesures d'urgence ont été mises en place dans les hôpitaux de Paris pour permettre aux personnels soignants de se rendre sur leur lieu de travail et, si besoin, d'y trouver un lit pour dormir sur place faute de RER ou de métro. Mais cette solution ne suffit pas.

Certains dorment depuis 3 jours à l'hôpital : avec la grève des transports, les personnes soignants au bord de l'épuisement

Info tf1/lci

MATIGNON


Présent à ce soir Nancy, où il animait un débat sur les retraites avec le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer, le Premier ministre Édouard Philippe était attendu à Matignon plus tard ce vendredi. Selon nos informations, il doit recevoir dans la soirée les dirigeants de la RATP et de la SNCF. L'idée est de faire le point sur l'état des perturbations dans les transports pour les fêtes de Noël. La ministre des Transports Elisabeth Borne et le secrétaire d'État Jean-Baptiste Djebarri y sont conviés. 

NOËL


La grève dans les transports contre la réforme des retraites risque de plus en plus probablement de se poursuivre pendant les vacances de Noël. Combien de trains rouleront ? Quand sera-t-on informé ? La compagnie ferroviaire a détaillé son plan pour tenter de faire partir le plus de voyageurs possibles.

Y aura-t-il des trains à Noël ? Ce que prévoit la SNCF pendant les fêtes

Urgent

SNCF


Le nouveau PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, demande ce vendredi 13 décembre aux cheminots de "faire une pause" pendant les fêtes de fin d'année. "La période des fêtes est un important moment de retrouvailles pour les familles. Vendredi prochain (début des vacances de Noël, ndlr), un grand nombre de nos concitoyens voudront voyager pour retrouver leurs parents, leurs enfants, leurs amis. Comme tous les ans, ils seront des millions à vouloir prendre le train pour assurer leurs déplacements", a déclaré Farandou dans une video interne à l'entreprise.

TRANSPORT


Selon L'Opinion, la SNCF et la RATP préparent une consultation individualisée de chaque agent pour faire un point détaillé et personnalisé sur leur retraite. L'enjeu, selon le quotidien, est "d'effriter la mobilisation et éviter que la grève perdure au-delà des fêtes" de Noël.

CIRCULATION


Le pic de circulation est passé en Île-de-France. Sytadin ne recense plus "que" 370 kilomètres de bouchons à 19h. 

RATP


Pas de retour à la normale en vue ce week-end sur le réseau RATP. Ce samedi, neuf lignes de métro seront toujours fermées, le trafic restera réduit sur les RER A et RER B et 60% des bus seulement circuleront en région parisienne.

Grève à la RATP : le trafic fortement perturbé ce week-end, 9 lignes de métro fermées samedi

CIRCULATION


Sytadin recense 421 kilomètres de bouchons en Île-de-France à 18h45. C'est moins qu'il y a une heure où près de 500 kilomètres étaient affichés.

SNCF


Un week-end galère pour les usagers de la SNCF. Les perturbations dans les transports publics se poursuivent ce week-end du samedi 14 et dimanche 15 décembre.

Grève à la SNCF : le trafic encore "très perturbé" samedi et dimanche, ce qui vous attend

STRASBOURG


Des étudiants du mouvement royaliste Action française s'en sont pris jeudi 12 décembre à d'autres étudiants qui bloquaient le campus de Strasbourg pour protester contre la réforme des retraites, blessant une jeune fille, "expédition punitive" condamnée par le président de l'université, a appris l'AFP vendredi de sources concordantes.


"Un groupe 'Action française Strasbourg' revendique sur les réseaux sociaux l'action violente perpétrée jeudi après-midi contre des étudiants qui bloquaient l'entrée du Patio sur le campus de l'Esplanade. Des coups ont été échangés et des personnes blessées", a déploré vendredi le président de l'Université de Strasbourg Michel Deneken dans un communiqué. "Je condamne cette expédition punitive avec la plus grande force", a-t-il ajouté, apportant son soutien aux étudiants qui souhaiteraient porter plainte. 

COHUE


Sur les réseaux sociaux, la RATP conseille aux usagers de ne pas descendre à la station Châtelet en raison de la "très forte" affluence sur les quais du métro. 

Urgent

RATP


Comme à la SNCF, le trafic restera fortement perturbé ce week-end du côté de la RATP, avec 9 lignes de métro fermées. Les lignes de RER A et B circuleront uniquement de 12h à 18h. Les gares seront fermées en dehors de ces horaires, indique la régie. 


Samedi et dimanche, les lignes 1 et 14 fonctionneront normalement, comme Orlyval (navette pour l'aéroport d'Orly). Samedi, le trafic sur les lignes de métro 3, 4, 7 et 9 sera assuré "partiellement de 13h à 18h", tandis que la ligne 8 sera en partie ouverte de 09h30 à 18h. Côté bus, 60% du trafic sera assuré. Le service des tramways sera "quasi normal".

Urgent

SNCF


Le trafic SNCF sera encore "très perturbé" ce week-end par la grève illimitée contre la réforme des retraites, a annoncé la direction de la compagnie ferroviaire, en prévenant déjà que le trafic restera également "fortement perturbé" lundi.


Les prévisions pour samedi : 


Transilien : 1 train sur 6 en moyenne

TER : 3 circulations sur 10 en moyenne, essentiellement assurées par bus

TGV : 1 train sur 4 en moyenne

International : trafic perturbé

Intercités : 1 train sur 5 en moyenne


Les prévisions pour dimanche : 


Transilien : 1 train sur 6 en moyenne

TER : 3 circulations sur 10 en moyenne, essentiellement assurées par bus

TGV : 1 train sur 4 en moyenne

International : trafic perturbé

Intercités : 1 train sur 10 en moyenne

CIRCULATION


Sytadin recense 396 kilomètres de bouchons en Île-de-France à 16h30. Ce chiffre devrait grimper dans les prochaines heures, à la sortie des bureaux.

ENSEIGNEMENT


Invitée de LCI, la secrétaire générale du Syndicat général de l'éducation nationale (CFDT) Catherine Nave-Bekhti, a repris une partie des éléments de son collègue de l'Unsa. Et développé : "On a répété que l'intégration de nos primes au calcul de nos retraites serait insuffisant pour maintenir le niveau de nos pensions"


"Nous sommes convaincus qu'il y a des choses à gagner si la réforme est juste", assure celle qui, comme l'ensemble de la CFDT, est favorable à un système universel par points. "Nous sommes en négociations. Jean-Michel Blanquer nous a proposé un calendrier en ce qui concerne les salaires. Les primes, aujourd'hui, sont insuffisantes, et créatrices d'inégalités".


Pas question, par ailleurs, de contrebalancer ces rémunérations supplémentaires par des missions supplémentaires : "Ce ne serait pas une augmentation mais une hausse du temps de travail".

ENSEIGNEMENT


Secrétaire général de l'Unsa éducation, Frédéric Marchand a partagé le contenu des discussions avec le ministre Blanquer, vendredi 13 décembre, au micro de LCI. "Le ministre a réaffirmé l'engagement qu'il n'y aurait pas de baisse des pensions, que les premières revalorisations auraient lieu dès 2021. Et, élément nouveau, il y aura une loi de programmation, que nous demandions aussi, qui permet d'inscrire sur la durée l'évolution budgétaire nécessaire [pour que les salaires augmentent, ndlr]".

ENSEIGNEMENT


Benoît Teste, tout nouveau patron de la FSU, le principal syndicat d'enseignants, a appelé à "amplifier" le mouvement contre la réforme des retraites, dans son premier discours post-élection, et alors que le ministre Blanquer recevait ce vendredi des organisations syndicales pour discuter des augmentations de salaires à entreprendre afin que les pensions de cette corporation ne baissent pas avec la mise en place du nouveau régime général.


S'il a promis d'"aller aux négociations pour porter ses propositions", il a au moins prévenu d'une chose : hors de question de lier la question des retraites à celles des salaires. "Nous ne voulons pas de compensation à cette réforme que l'on rejette". La philosophie générale est sur une ligne dure : "Il faut que le gouvernement lâche".

DÉCRYPTAGE


Malgré un tassement dans l'opinion, une majorité de Français soutient toujours la mobilisation contre la réforme des retraites. Pour le politologue Stéphane Rozès, président de Conseils, analyses et perspectives (Cap), deux facteurs détermineront l'avenir de cette réforme : la mobilisation syndicale et son soutien dans l'opinion.

Retraites : les blocages et les grèves peuvent-ils renverser l’opinion ?

MACRON

Autre point à retenir de la brève allocution d'Emmanuel Macron, cette précision, de taille, où il entend encore défendre l'idée que cette réforme n'est pas une réforme "budgétaire" mais une "réforme de refondation". 


Un message de toute évidence lancé en direction de la CFDT, mais qui est en complète contradiction avec le discours de son Premier ministre l'avant-veille et de ses ministres issus de la droite depuis, qu'ils s'appellent Bruno Le Maire ou Gérald Darmanin.

ET LES AGRICULTEURS ?

Nous sommes allés à la rencontre des agriculteurs, présentés comme les grands gagnants de la réforme des retraites. Et dans l’ensemble, ceux que nous avons interrogés accueillent plutôt bien les annonces d’Edouard Philippe. Ils saluent notamment la promesse d’une pension minimum à 1.000 euros par mois.

MACRON

Depuis Bruxelles, Emmanuel Macron a répondu brièvement à une question sur la mobilisation contre les retraites : "Je souhaite que le gouvernement poursuive son travail. J'exprime ma solidarité vis-à-vis des personnes qui subissent les conséquences de la grève. C'est une réforme historique. Je m'exprimerai plus longuement depuis Paris."

INCENDIE À BÉZIERS APRÈS DES COUPURES ÉLECTRIQUES


Comme nous vous le disions ce matin, un "incident" dans un poste électrique de l'Hérault a entraîné des coupures d'électricité dans 33.000 foyers, et un incendie dans une biscuiterie à Béziers. Un événement que le Réseau de transport d'électricité en Méditerranée (RTE), reliait au "mouvement social actuel", visant les grévistes de la CGT qui coupent le courant depuis une semaine pour 


Contactée par LCI, la FNME CGT explique qu'une "coupure électrique" a bien eu lieu dans une "zone industrielle" de la ville et qu'une multitude de "petite coupures " ciblées ont été effectuées, notamment dans des permanences de député et des préfectures. Mais rien sur une coupure généralisée de plusieurs heures.

À BOUT DE NERFS


Au neuvième jour de grève, les esprits commencent à chauffer. Trop de monde dans les couloirs, rames retardées et problèmes techniques : la tension monte et les altercations se répètent. Un "moment de fête" qui se transforme en "galère", comme nous l’explique une usagère.

OÙ EN SONT LES RAFFINERIES ?


Tandis que la CGT Chimie estime que la moitié des raffineries sont touchées, le gouvernement assure que la production et l'approvisionnement en carburant restent assurés "normalement". Dans un communiqué, le ministère de la Transition écologique et solidaire "dément formellement les informations selon lesquelles la production pétrolière serait à l'arrêt et confirme que toutes les raffineries de France métropolitaine continuent à produire normalement". Selon eux, seules deux d’entre elles "rencontrent des difficultés temporaires". 

De son côté, l'Union française des industries pétrolières (Ufip), qui rassemble les entreprises du secteur, explique qu’effectivement des raffineries ont des "difficultés d’expédition". Mais elles ne seraient que trois, et non pas quatre. " Elles tournent mais elles ne peuvent pas livrer correctement", a assuré l’union auprès de l’AFP, notant que seules "1,6%" des stations-service en France avaient des problèmes sur au moins un des produits qu'elles délivrent". 

ÉCLAIRAGE

Il fait l'unanimité syndicale contre lui, mais ses modalités d'application sont déjà bien avancées. Que peut-on déjà dire du futur âge-pivot ?

Durée d'application, montant de la décote et public concerné : le vrai/faux de l'âge-pivot à 64 ans

"ON IRA À CES NÉGOCIATIONS"

En sortie d'assemblée générale, le secrétaire général de la CGT Cheminots de la gare de Lyon nous assure qu’ils iront aux négociations proposées par Edouard Philippe. Au micro de LCI, Bérenger Cernon espère cependant qu’elles seront de "vraies négociations et non pas des discussions ou juste des explications de texte". 

Reste cependant que la CGT Cheminots demande le retrait pur et simple du projet de loi. C’est pourquoi le syndicaliste espère un "raz-de-marée" humain dans la rue mardi. "Il faut y aller !", a lancé Bérenger Cernon, pour qui " tout se joue maintenant qu’on sait à quelle sauce on va être mangé".  

TAUX DE GRÉVISTES EN BAISSE


Après avoir connu une hausse au lendemain des annonces d'Edouard Philippe, le taux de grévistes est en baisse selon la direction de la SNCF. Il descend à 13,3%, c'est quatre points de moins qu'hier. 

Du côté des conducteurs, il passe de 71,6% de travailleurs en grève à 66,8%, toujours selon la même source.

GUERINI SUR LCI

L’âge pivot sera "inscrit dans la loi" si aucun accord n’est trouvé avec les syndicats, prévient Stanislas Guerini

À QUAND LE SIMULATEUR?


Le simulateur de calcul souhaité par Emmanuel Macron ne devrait pas voir le jour avant 2020. Et pourtant le gouvernement pourrait présenter des "débuts de simulateurs" dès la semaine prochaine, selon sa porte-parole. C'est en tout cas ce qu'a annoncé Sibeth Ndiaye sur Radio classique, sans donner plus de précisions. 

En attendant, le site du gouvernement pour les retraites est en maintenance depuis hier soir. 

RAMES RÉSERVÉES AUX FEMMES : UNE "INTERPRÉTATION ERRONÉE"


La SNCF dément à nouveau l'existence de rames "réservées aux femmes". Comme nous l'avons expliqué ce matin, alors que certains insinuaient que des wagons étaient mis en place pour éviter les "frotteurs", en cette période de forte affluence, il s'agit pour la société d'une "interprétation erronée" d'une vidéo. 

"Il n’y a pas de rame réservée aux femmes ni sur le RER B ni ailleurs à SNCF", assure la société, soulignant qu'en revanche, des agents ont effectivement pris "les mesures nécessaires" afin de "protéger les personnes qui risqueraient d'être bousculées". Entendre par là les personnes âgées, personnes avec enfants, qu'ils soient de sexe féminin ou masculin, femmes enceintes, personnes mal voyantes ou à mobilité réduite. 

Des wagons de RER sont-ils réservés aux femmes pendant la grève ?

"NOUS ALLONS REMBOURSER", ASSURE LA RATP


La question que se posent tous les usagers Franciliens a enfin un début de réponse. La présidente de la RATP, Catherine Guillouard, a promis sur Europe 1 que l'entreprise allait "rembourser" la totalité ou une partie des pass Navigo. "Bien sûr que nous allons rembourser, la question, ce sont les modalités", a avancé la PDG de la régie, car le calcul se fera en fonction de la "réalité du service exécuté".

Car, et ce malgré les lignes fermées, les trajets déviés, les bousculades et les voyageurs à cran, Catherine Guillouard estime que la RATP n'a pas "rien fait".

L'ANNÉE D'APPLICATION "PAS NÉGOCIABLE"


Jean-Baptiste Djebbari l'assure : l'âge à partir duquel la réforme des retraites sera appliquée n'est "pas négociable". Sur Franceinfo, le secrétaire d'Etat aux Transports a répété que le gouvernement restait cependant "très ouvert sur les modalités". 


Une preuve de fermeté face à des syndicats qui menacent d'une grève pendant les fêtes. Mais le Secrétaire d'Etat n'esst pas intimidé parc ce qu'il décrit comme du "jusqu'au-boutisme". Pour lui, la CGT devra "porter cette responsabilité devant les Français!"

COUPURE D'ÉLECTRICITÉ  À BÉZIERS


Un "incident" dans un poste électrique de l'Hérault a entraîné des coupures d'électricité dans 33.000 foyers, pendant deux heures. Si le problème a été rapidement résolu par le Réseau de transport d'électricité en Méditerranée (RTE), il a eu pour conséquence un  incendie dans une biscuiterie de Béziers, selon France 3 Occitanie. 


Le RTE estime que ces coupures sont "volontaires et liées au mouvement social actuel", l'incident ayant eu lieu suite à une intrusion dans un poste du réseau. Si la CGT avait, mardi dernier, plongé dans le noir 5.000 foyers à Perpignan, elle n'a cependant pas revendiqué l'action de ce matin. Une "enquête est en cours", selon l'entreprise citée par la chaîne locale.

LES RETRAITES EN MAINTENANCE


Le site retraites.gouv.fr, qui permet aussi bien de faire le calcul de sa pension que de contribuer en ligne à la consultation citoyenne sur les retraites est en maintenance. Une drôle de coïncidence. 

IL FALLAIT Y PENSER


Conséquence inattendue de la grève, l’établissement français du sang commence à manquer de dons. Sur RTL, le porte-parole de l'EFS fait savoir qu'il y a 5.000 dons de sang en moins que prévus. Une mauvaise nouvelle à l'approche de la période des fêtes, traditionnellement "difficile" pour la collecte.

"JE VAIS PÉTER UN PLOMB"


Après une semaine de grèves dans les transports, les nerfs sont à vif. Sans surprise, certains usagers commencent à saturer. Ici, à Châtelet, un homme s'emporte. 

"L'ACCIDENT GRAVE" SUR LE RER A EST UN "GESTE VOLONTAIRE"


Alors que le trafic reprend peu à peu, la RATP se veut rassurante. Alors que des internautes s'alarment sur les réseaux sociaux disant qu'il s'agit d'un "accident grave" lié à la foule sur les quais, le compte Twitter du RER A explique qu'il n'y a pas de lien avec le contexte actuel. La régie affirme qu'il y s'agit bien d'un "geste volontaire".

PAROLE D'USAGÈRE


Arrivée très tôt ce matin, une usagère du RER a tenu à partager son désespoir. "Que voulez-vous qu'on fasse? On ne peut rien faire!", a regretté cette usagère, fataliste. Avant de partager sa colère, elle qui en "veut beaucoup" au gouvernement. "Eux, ils sont au chaud, et nous, regardez où nous sommes."

LE RÉFÉRENDUM, UNE "MAUVAISE IDÉE" POUR GUERINI


L'idée de poser la question d'une réforme des retraites par voie de référendum est une "mauvaise idée" pour Stanislas Guerini. Invité de LCI, le délégué général de LaREM se justifie avec "deux raisons". 

D'abord, car elle est une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. "Nous n'avons pas avancé masqué", rappelle le chef de file de la majorité. Ensuite, car pour lui, répondre par oui ou par non "à une question aussi complexe" que celle-ci ne serait "pas bienvenu". 

PAGAILLE À CHÂTELET


La RATP conseille, en raison d'une "très forte affluence" à la station Châtelet, de ne pas descendre à cette station. Preuve de la saturation des lieux avec cette vidéo.

LES LIGNES AUTOMATIQUES SOUFFRENT


En raison de  l'affluence et d'un "incident aux portes palières", la ligne 14 ne s'arrête plus à la station Châtelet. Même cette rame automatique semble pâtir du monde sur ses quais.

"LA DISCUSSION EST OUVERTE", POUR STANISLAS GUERINI SUR LCI


Invité d'Elizabeth Martichoux, Stanislas Guerini regrette que certains syndicats préviennent d'ores et déjà ne pas vouloir faire de trêve à Noël. "Personne ne peut accepter qu'à Noël, on ne puisse pas se retrouver en famille", a confié le délégué général de LaREM. 


L'élu de la majorité reste cependant ouvert à la discussion. Car si "personne ne peut accepter cette situation" de blocage, il rappelle que la porte reste ouverte. "Nous ne sommes pas dans la confrontation mais dans la discussion". Cependant, pour Stanislas Guerini, la menace de ne pas avoir de trêve pour Noël de la CGT n'est " pas responsable". "Nous avons pris en compte beaucoup des attentes des syndicats"', estime le chef de fil de LaREM, "notamment en mettant en place une transition longue".

COULOIRS NOIRS DE MONDE

REPRISE "PROGRESSIVE" DU RER A 


Contrairement à ce qu'annonçait la RATP, le trafic reprend finalement "progressivement" dès maintenant sur le RER A.

DÉBLOCAGE DES DÉPÔTS DE BUS


L'ensemble des centres de bus sont débloqués, selon la Préfecture de police.

Infos précédentes

Le bras-de-fer s’annonçait musclé et il l'a été. Au moins 800.000 personnes sont descendues dans la rue jeudi partout en France et des secteurs entiers d'activité ont tourné au ralenti dans le cadre d'une mobilisation massive contre la réforme 

des retraites, promesse phare du quinquennat d'Emmanuel Macron, avec des incidents dans la capitale.

La CGT annonçait elle plus de 1,5 million de manifestants dans tout le pays et 250.000 à Paris. Le ministère de l'Intérieur a recensé de son côté 806.000 manifestants, dont 65.000 dans la capitale. 

Vers une poursuite de la grève

Les syndicats de la RATP et de la SNCF ainsi que ceux des transports aériens, ont annoncé avant même la fin des manifestations que le mouvement se poursuivrait ce vendredi 6 décembre et même jusqu'au lundi 9 décembre au soir, inclus.

"On ne pense pas qu'il y aura une amélioration significative demain" dans les transports publics, a déclaré la ministre de la Transition Écologique, Élisabeth Borne. A la RATP, la reconduction du mouvement a été votée en assemblées générales. 

Lire aussi

Suivez toutes les dernières informations sur la grève, les manifestations et les blocages dans notre module ci-dessous. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter