Fermeture de l'usine de Blanquefort : "Ford doit payer", selon Bruno Le Maire

Fermeture de l'usine de Blanquefort : "Ford doit payer", selon Bruno Le Maire

JT 13H - L'usine Ford de Blanquefort comptait 4 000 salariés dans les années 2000, contre 800 actuellement. Les salariés restant espèrent un plan social au vu de la fermeture du site.

Les problèmes industriels touchent directement l'emploi. Alors que le gouvernement se donne un mois pour la reprise de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve, dans le Nord, l'usine Ford de Blanquefort n'a pas cette chance. L'unique site du constructeur automobile dans le pays va fermer, entraînant la suppression de 800 postes. Dépassés et usés par les événements, les salariés attendent désormais un plan social. Pour le ministre de l'Economie, "Ford doit payer".

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 26/02/2019 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 26 février 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 13H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.