Alerte levée après une nouvelle fuite de gaz dans le quartier Trévise à Paris

Social

Toute L'info sur

Explosion rue de Trévise à Paris

PARIS - Neuf mois après l'explosion survenue rue de Trévise, qui avait fait 4 morts et 66 blessés en janvier dernier, une nouvelle fuite de gaz a été détectée, ce lundi 30 septembre. Après intervention des pompiers, les habitants ont pu regagner leurs immeubles.

Ce lundi 30 septembre, un périmètre de sécurité a été établi dans le quartier Trévise, situé dans le 9e arrondissement de Paris. Des habitants de plusieurs immeubles ont été évacués après la détection d'une fuite de gaz, dans le quartier même où une très importante explosion avait fait quatre morts et 66 blessés en janvier dernier.

Ce lundi soir, une trentaine de pompiers se trouvent sur place avec des agents du réseau Gaz de France (GDF) pour circonscrire la fuite, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), le lieutenant-colonel Gabriel Plus. "On a évacué des étages de plusieurs immeubles potentiellement concernés par la fuite, et établi un périmètre de sécurité assez large" touchant plusieurs rues et où la circulation est coupée, a-t-il ajouté.

La fuite a été repérée à quelques dizaines de mètres de là où, rue de Trévise, une explosion avait tué quatre personnes dont deux pompiers, et 66 blessés, le 12 janvier au matin. Elle pourrait venir d'un ou deux immeubles situés entre la rue Ambroise-Thomas et la cité de Trévise, où le gaz a été coupé, a précisé le lieutenant-colonel Plus.

Sur Twitter, la mairie du 9e arrondissement indique que la mairie est ouverte pour accueillir les habitants évacués. 

Plus tard dans la nuit, la mairie du 9e arrondissement a annoncé que la fuite de gaz provenait de chez un particulier. Celle-ci a pu être identifiée. Delphine Bürkli, la maire de l'arrondissement, a également annoncé la fin des interventions de contrôle des pompiers et de GRDF (Gaz Réseau Distribution France) sur le site. Le risque étant levé, l'accès aux immeubles a de nouveau été autorisé pour les habitants du quartier. 

Lire et commenter