Gilets jaunes : à quoi faut-il s'attendre le samedi 15 décembre ?

Gilets jaunes : à quoi faut-il s'attendre le samedi 15 décembre ?

DISSENSIONS - Le discours prononcé lundi soir par Emmanuel Macron a semé la division chez les Gilets jaunes. Si certains manifestants appellent désormais à faire évoluer le mouvement et à entamer le dialogue, d'autres entendent poursuivre les actions, en montant de nouveau à Paris samedi prochain.

Division chez les Gilets jaunes. Au lendemain des annonces du président de la République Emmanuel Macron, l'unité entre les manifestants s'effrite, à quatre jours d'un probable nouveau samedi de manifestation. Lundi soir, l'allocution du chef de l'État, destinée à déminer une crise qui dure depuis quatre semaines, n'a pas fait l'unanimité. Si certaines de ces mesures sociales ont été jugées insuffisantes par des protestataires pour arrêter leur mobilisation, d'autres ont été saluées comme une "avancée" par les modérés qui prennent leurs distances.

Figure des "Gilets jaunes libres", Jacline Mouraud a ainsi appelé sur LCI, mardi 11 décembre, à "transformer le mouvement en autre chose". La porte-parole souhaite désormais "avancer dans les négociations". "On est à l'heure où il faut sortir intelligemment du mouvement. Ça commence en fait. Le mouvement, c'était le constat. Maintenant, les débats commencent. Dans les négociations qu'on peut avoir, la porte est ouverte. Il faut y aller !", a-t-elle expliqué. "On peut justement sorti grandi et proposer autre chose. Ils n'ont pas dit qu'ils étaient fermés à tout le reste." Une démarche soutenue par plusieurs politiques, dont Éric Woerth, qui a estimé que "le temps des manifestations est passé."

Toute l'info sur

La colère des Gilets jaunes

Lire aussi

Trop peu, trop tard, après trop de violence et de mépris"

Mais cette position est contestée par une tranche au sein du mouvement. L'allocution de Macron a renforcé les dissensions entre les modérés et les radicaux. Ainsi, certains "messagers" ont convié les manifestations à une nouvelle mobilisation, samedi 15 décembre. Des appels sont déjà lancés sur les réseaux sociaux sur les principales pages des Gilets jaunes et relayés par plusieurs politiques, à l'instar du leader LFI Jean-Luc Mélenchon, qui a appelé à "un acte V de la révolution citoyenne".

"Trop peu, trop tard, après trop de violence et de mépris", a lancé Eric Drouet, lui aussi figure reconnue du mouvement des Gilets jaunes. Maxime Nicolle, connu sous le nom de Fly Rider sur Facebook, dont les vidéos sont très partagées, a lui évoqué des "miettes" pour parler des mesures avancées par le chef de l'État. Même constat pour Laëtitia Dewalle, pour qui les annonces restent "quelque chose d'encourageant" mais ne répondent "pas à l'ensemble des revendications (...) et tant qu'en fait tout le monde n'aura pas été entendu, nous serons toujours dans la rue." "À ce jour le mouvement continue. Nous serons dans la rue ce samedi et comme apparemment le gouvernement se laisse trois mois de réflexion, nous aurons encore trois mois de samedis dans la rue", a-t-elle assuré au micro de RTL-TVI.

En vidéo

Le discours de Macron vu sur les réseaux sociaux

Une nouvelle mobilisation samedi ?

Le week-end dernier, le quatrième samedi de la mobilisation a rassemblé quelque 136.000 manifestants dans toute la France, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. La journée du 8 décembre s'est soldée avec un nombre record d'interpellations, plus de 320 blessés et encore des dégâts dans de nombreuses villes, notamment à Paris, Bordeaux et Toulouse.

Si le soutien aux Gilets jaunes reste majoritaire, à 66% contre 34%, le sondage OpinionWay pour LCI réalisé lundi soir après les annonces de Macron montre qu'il faiblit légèrement. Ainsi, le soutien a baissé de 2 points par rapport au 6 décembre 2018, alors que dans le même temps le nombre de personnes ne soutenant pas le mouvement a augmenté de 4%. Paradoxalement, la majorité des Français sondés (54%) se prononce en faveur d'un arrêt du mouvement contre 45% en faveur d'une suite.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Chute d'une fusée chinoise : qu'est-ce que le point Nemo, où s'échouent d'ordinaire les débris spatiaux ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.