"J'ai pris un petit souvenir" : des pilleurs témoignent en toute impunité lors du saccage des Champs-Élysées

Social

Toute L'info sur

LE WE 20H

ACTE 18 - Des scènes de violence ont marqué l'acte 18 des "gilets jaunes". Face à des pilleurs qui justifient leurs actes ou se prennent en photo devant le Fouquet's incendié, les commerçants, eux, sont à bout.

Des casseurs s'en sont pris à des magasins, pourtant protégés par des panneaux de bois, pendant la 18e journée de manifestations des "gilets jaunes". Tout au long de l'avenue des Champs-Élysées, les vitrines des grandes enseignes de luxes ont été détruites et pillées. La grande distribution aussi est touchée. Au total 80 enseignes sont été dégradées.  Parmi les victimes, le restaurant Fouquet's qui a été vandalisé deux fois ce samedi. Devant cette enseigne emblématique, des manifestants se sont pris en photo, d'autres ont justifié les pillages . 

 Face au retour de la violence, les commerçants sont désespérés.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 16/03/2019 présenté par Anne-Claire Coudray. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 16 mars 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Lire et commenter