Gilets jaunes : la garde à vue d’Eric Drouet relance-t-elle le mouvement ?

Social
(RE)MOBILISATION - Sur Facebook, les messages de soutien affluent depuis qu'Eric Drouet a été mis en garde à vue mercredi. Deux événements ont été crées en "soutien aux personnes arrêtées", et pourraient signer un retour de la mobilisation après des semaines de baisse consécutives.

"Avec tout ce qu’on est en train de faire, la motivation va remonter en janvier". Dans son direct du 2 janvier, Éric Drouet prévoyait qu’il serait "empêché" de manifester. Et que les images de son arrestation du soir même pour "organisation d'une manifestation sans déclaration préalable", devraient relancer le mouvement. Si prévoir une hausse de la mobilisation dans les rues est pour le moment impossible, deux événements en soutien au "messager" des Gilets jaunes ont d'ores et déjà été crées. 

Indignation et mobilisation sur Facebook

Celui qui est à l’initiative du premier "acte" voulait montrer à tout le monde que "même ce qu’on a le droit de faire, pour eux [les forces de l’ordre] on n’aura pas le droit". La figure emblématique, et particulièrement déterminée des Gilets jaunes, a réussi son pari. La garde à vue du chauffeur routier fait la Une de l’actualité ce jeudi. Mais il voulait également redonner un coup à un mouvement en pleine démobilisation, prédisant : "C’est janvier, les fêtes sont passées, ça va redémarrer."


Sur son groupe Facebook en tout cas, il est au cœur des discussions. Nombreux sont ceux à le féliciter pour son courage. "Éric Drouet est trop malin et trop fort", écrit l’un d’eux, épaté. L’une le salue d’avoir montré ce qu’elle considère être une dérive de l’État : "Bien joué Eric ! Ce soir tu as montré le vrai visage de l'Etat et l'a apporté sur un plateau aux médias, et à travers eux, le reste du Peuple." De l’autre côté, d’autres sont indignés par une arrestation qu'ils n'expliquent pas. Et la compare à l’impunité d’Alexandre Benalla. Deux sentiments indéniablement présents qui relancent la discussion des Gilets jaunes sur Facebook. Sur le groupe "soutien à Eric Drouet", créé il y a plus d'un mois, le nombre de publications journalières est passé d’une trentaine à plus de 300 ces dernières 24 heures. 


Deux événements ont également été créés après l'arrestation de cette figure historique du mouvement. L'un devrait avoir lieu à Paris ce soir. Sous le nom "Libérer Eric Drouet ! Stop à la répression policière contre Gilets jaunes", il rassemble déjà plus de 200 participants. Un autre devrait avoir lieu à Lille et comptabilise autant d'internautes. 

Mais rien ne dit que la mobilisation sur les réseaux sociaux se traduira dans la rue. Sur les ronds points certains Gilets jaunes ont confié à LCI vouloir organiser une marche en soutien à Eric Drouet ce samedi. "Révoltés" à l’idée de voir l’un de leur "messager" arrêté, ils comptent montrer qu'ils sont encore présents. Quoi qu’il en soit, plusieurs événements existent déjà pour un "acte" 8. Dans un texte publié sur Facebook ce jeudi, Priscilla Ludosky confirme un acte 8 de la mobilisation samedi prochain.

Éric Drouet lui-même a expliqué dans son live mercredi qu’il ne sera pas mobilisé ce samedi. Mais qu’il compte "faire au mieux" le 12 janvier, avec un événement d’ores et déjà organisé à la Défense.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter