Gilets jaunes : la cagnotte ouverte par Eric Drouet pour les blessés du mouvement dépasse les 100.000 euros

Social
BATAILLE DES CAGNOTTES - La cagnotte lancée par Eric Drouet, le médiatique porte voix des Gilets jaunes, à destination des "blessés Gilets jaunes de France", a dépassé ce vendredi le seuil des 100.000 euros, vendredi 11 janvier, deux jours après son ouverture. Une initiative qui a du succès, mais qui commence à poser quelques questions sur les groupes Facebook.

La bataille des soutiens par cagnotte interposée continue. Après celle pour l'ex boxeur Christophe Dettinger, finalement clôturée, d'autres lancées en faveur des forces de l'ordre, dont une a très largement dépassé le million d'euros, ce sont les Gilets jaunes blessés lors des mobilisations qui ont eu le droit à leur levée de fonds. 


Créé ce mercredi 9 janvier par Éric Drouet, l'une des figures du mouvement, très apprécié au sein des groupes sur Facebook, elle connaît elle aussi un franc-succès. Mise en ligne dans la matinée sur la plateforme PayPal, elle affichait déjà près de 18.000 euros en milieu d'après-midi. Une somme plusieurs fois multipliée, puisqu'elle a dépassé les 100.000 euros en deux jours, affichant, en milieu d'après-midi, vendredi 11 janvier, la coquette somme de 101.136,5 euros.

"Sur quel compte va la cagnotte?"

"Sont invitées à participer toutes les personnes qui disent soutenir la cause des Gilets jaunes", détaille le chauffeur routier devenu porte voix du mouvement. Et de préciser qu'il compte sur les "personnes médiatiques" qui soutiennent les Gilets jaunes pour faire un don afin de "prouver leur sincérité". 


L'homme qui comptabilise 345.000 membres sur son groupe "La France en colère", précise également qu'un "huissier sera contacté pendant la mise en place de cette cagnotte", afin de gérer les dons. Dans la lignée, Éric Drouet a également promis que ces "victimes des manifestations", seront "exposées au grand jour".


Si l'initiative est largement saluée, un "fond pour les victimes Gilets" a longtemps été très demandé sur les groupes de Gilets jaunes, le timing de celle-ci en gêne quelques-uns. Car elle apparaît comme une réponse à la cagnotte lancée mardi par l'élu LR Renaud Muselier "pour les forces de l'ordre". Lui même avait organisé ce financement afin de répliquer à celui créé en soutien à l'ancien boxeur Christophe Dettinger, désormais fermée par la plateforme Leetchi. Une internaute écrit, sur le groupe d'Éric Drouet : "Ok, il faut être solidaire. Mais là c'est un concours de cagnottes", et regrette que désormais "plus personne ne parle des actions".

Si l’intérêt d'une telle bataille pose question, d'autres inquiétudes émergent dans les groupes de Gilets jaunes. Avec une somme dépassant désormais les 100.000 euros certains s’interrogent sur l'utilisation qui sera faite des fonds. Car, et ce contrairement aux sites de cagnottes en ligne, la plateforme Paypal propose un service de paiement. La somme récoltée est donc immédiatement transférée sur un compte en  banque. Sur le groupe d'Éric Drouet, certains l'interpellent. Sous la publication se félicitant du succès de la cagnotte, un internaute écrit plusieurs messages, tous en majuscule. IL demande à ce qu'on l'informe sur la façon dont l'argent sera redistribué, ajoutant : "Je ne cherche ni à diviser, ni à foutre la merde. Mais je me pose des questions légitimes."

Comme pour la précédente cagnotte lancée par les Gilets jaunes, la somme des dons avoisine 15 euros par participants. En comparaison, les donateurs pour les forces de l’ordre envoient en moyenne 27 euros chacun.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter