Gilets jaunes : plus de 700 stations-service en rupture totale ou partielle de carburants

Social

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

ESSENCE - Dépôts pétroliers bloqués, circulation perturbée, les Gilets jaunes ont poursuivi leurs actions, lundi et mardi, un peu partout en France. Ces actions ont provoqué des pénuries de carburant en Bretagne et des kilomètres de bouchons à la frontière espagnole.

Les blocages des Gilets jaunes continuent d'impacter la distribution de carburant dans l'Hexagone. Dans le sud de la France, la région parisienne, la Normandie, mais surtout dans les départements bretons du Finistère, des Côtes d'Armor, de l'Ile-et-Vilaine et du Morbihan, de nombreuses stations-service étaient en rupture totale ou partielle de carburant mardi. 

Dès dimanche soir, le préfet du Finistère Pascal Lelarge avait dû prendre des mesures de restriction de consommation "afin de garantir l'accès au carburant au plus grand nombre". Ainsi, le montant maximal de carburant vendu par jour et par véhicule est limité à 30 euros pour les véhicules légers de moins de 3,5 tonnes, et 200 euros pour les poids lourds.

Lire aussi

Pour tenter de dresser un bilan des éventuelles pénuries à venir, une carte participative a été mise en ligne. Et à en croire les données récoltées auprès de près de 12.000 utilisateurs, il y aurait, en métropole, peu avant 23h, 407 stations essences en rupture partielle et 318 en rupture totale d'essence. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter