"Guérilla anti-Macron", "le début d'une révolution", "Paris brûle" : les violences du 1er décembre vues par les médias étrangers ?

"Guérilla anti-Macron", "le début d'une révolution", "Paris brûle" : les violences du 1er décembre vues par les médias étrangers ?

VU D'AILLEURS - A l'instar du 24 novembre, la troisième journée d'action nationale des Gilets jaunes a été particulièrement suivie par certains médias étrangers. De la chaîne américaine CBSN au tabloïd britannique The Sun, en passant par le quotidien espagnol El País, tous ont consacré une partie de leurs éditions aux images sidérantes des nouveaux débordements à Paris.

Un scénario qui se répète de week-end en week-end. Comme ce fut le cas le 24 novembre avec les scènes de guérilla urbaine autour des Champs-Elysées reprises en boucle par les médias étrangers, les images des nouveaux débordements ce 1er décembre ont fait le tour du monde ces dernières heures. Des Etats-Unis au Royaume-Uni, en passant par l'Espagne et l'Italie, de nombreux journaux et chaines de télévision ont ainsi consacré une partie de leurs éditions aux images sidérantes de Paris en plein chaos.

C'est notamment le cas de la chaîne américaine CBSN qui a largement relayé les affrontements entre casseurs et forces de l'ordre dans ses éditions jusqu'à en faire sa Une. A noter tout de même que s'ils ont été très sollicités, les correspondants sur le terrain sont restés très factuels dans le traitement de cette journée.

Toute l'info sur

La colère des Gilets jaunes

Le début d'une révolution"- The Sun

Évoquant des images "effrayantes", "des policiers en train de se faire battre" ou encore des "assaillants masqués", le tabloïd britannique The Sun a lui aussi relaté les événements de samedi, en mettant notamment le focus sur les manifestants qui ont choisi de voler un fusil d’assaut aux policiers ou encore incendié des véhicules et des bâtiments. Le magazine, qui parle sur son site Internet du "Début d'une révolution", n'a pas manqué de mentionner également les affrontements rapportés à Marseille, Biarritz ou encore Antibes.

Lire aussi

Paris brûle"- Corriere della Sera

Le quotidien espagnol El País met l'accent sur l'escalade de la violence à Paris. "Un journaliste de BFMTV a vu des hommes violents armés de haches. La police parle aussi de marteaux. Les télévisions projetaient l’image d’une ville en guerre", peut-on notamment lire ce dimanche. 

Même inventaire peu glorieux du côté de l'Allemand Die Welt qui titre "Escalade de la violence à Paris", mais aussi de l'Italien Corriere della Sera qui raconte "Gilets jaunes, l’heure de la violence : Paris brûle entre agressions et pillages" quand la Repubblica, elle, parle d'une "Guerilla anti-Macron". 

L'Américain The Wall Street Journal évoquant "l’une des manifestations antigouvernementales les plus violentes à frapper Paris depuis des décennies". 

Ou quand les Gilets jaunes, rattrapés par les casseurs, font parler d'eux à l'autre bout du monde. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.