Gilets jaunes : les Galeries Lafayette et le BHV finalement fermés en vue de l'acte IV

Social
MESURES - A la veille de l'acte IV de la mobilisation des Gilets jaunes à Paris, les grands magasins du boulevard Haussmann ont pris leurs précautions et ont annoncé ce vendredi après-midi la fermeture des Galeries Lafayette et du BHV. Dans un premier temps, un dispositif de sécurité multiplié par trois était prévu pour anticiper les éventuels débordements.

Ce samedi, l'acte IV de la mobilisation des Gilets jaunes s'apprête à déferler sur Paris, avec en mémoire les nombreux heurts survenus le 1 décembre entre des manifestants violents et les forces de l'ordre dans la capitale. Des heurts qui ont entraîné notamment l'évacuation des grands magasins, Printemps et Galeries Lafayette, sur le boulevard Haussmann. 


En vue de cette nouvelle journée de mobilisation, l'inquiétude monte du côté des salariés des Galeries Lafayette, comme l'explique un délégué syndicat de Force Ouvrière, joint par LCI. "De nombreux salariés sont inquiets pour leur sécurité, il y a une grande inquiétude. On a des millions de clients par jour, et les salariés qui sont en première ligne, face aux clients, ont peur en cas d'entrée des manifestants par les portes principales. J'ai dit à la direction de descendre voir les salariés afin de les rassurer, c'est ce qu'ils attendent", explique le délégué FO.

La sécurité des clients et collaborateurs est la priorité absolue du groupe Galeries Lafayette.Les Galeries Lafayette sur Twitter.

Après avoir prévu d'ouvrir l'enseigne dans un premier temps, avec en conséquence un dispositif de sécurité multiplié par trois, la direction des Galeries Lafayette ont annoncé vendredi après-midi la fermeture des Galeries ainsi que du BHV. "Fermeture exceptionnelle des Galeries Lafayette Haussmann, Montparnasse et du BHV Marais le samedi 8 décembre 2018. La sécurité des personnes - clients et collaborateurs - est la priorité absolue et quotidienne du groupe Galeries Lafayette tout au long de l’année" a annoncé le compte Twitter des Galeries Lafayette.


Dans le même temps, les musées, théâtres et commerces situés à proximité des Champs-Elysées, portant encore les stigmates des affrontements, ont été appelés à fermer leurs portes par la préfecture de police de Paris. Pour rappel, de nombreuses boutiques avaient été attaquées, comme des boutiques Chanel et Christian Dior le 1er décembre dernier.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter