Gilets jaunes : à quoi faut-il s'attendre samedi ?

Social
DÉ(MOBILISATION) - Alors que les Gilets jaunes organisent leurs "actes" sur Facebook, le 7e rassemblement prévu ce samedi ne semble pas motiver les troupes. Quelques manifestations en régions sont quand même programmées et une mobilisation pour la Saint-Sylvestre sur les Champs-Élysées est évoquée.

La démobilisation des Gilets jaunes semble se poursuivre. Sur le terrain, ils sont de moins en moins nombreux, avec une baisse des participants à chaque nouvel "acte". Et sur Facebook, la 7e manifestation nationale prévue ce samedi 29 décembre ne fait pas l'unanimité. Quelques points de rassemblements sont tout de même prévus. On fait le point.

Mobilisation en régions

Les "actes" ont toujours fait parler d'eux sur les groupes Facebook. Désormais, si les publications continuent d'être largement diffusées et partagées, elles ne tournent plus autour de l'organisation d'un nouvel événement national. Sur Google, les recherches de ce terme sont en nette baisse. De quoi estimer qu'une diminution du nombre de participants est encore à prévoir pour ce 7e samedi. 

Ce qui n'est pas l'avis de Priscillia Ludosky. Celle qui est à l'initiative de la pétition en ligne contre la hausse des taxes sur le carburant (hausse annulée) a partagé un événement proposant de se mobiliser en régions. Elle écrit :  "5 points de rassemblements pour rappeler que le mouvement ne s'essouffle pas!". Une stratégie déjà mise en place la semaine dernière par les Gilets jaunes. Elle permet, selon eux, d'éviter les affrontements avec les forces de l'ordre à Paris et satisfaire ceux qui n'ont plus la possibilité de se rendre dans la capitale. Créé le 26 décembre, cet événement ne compte pour le moment que 600 participants. 


Les cinq secteurs évoqués par cette "messagère" des Gilets jaunes sont :

- l’île-de-France, pour laquelle des "informations restent à venir". A Paris, la préfecture indique que le dispositif de sécurité sera  similaire à celui de la semaine dernière.

- Lille, où 500 personnes disent vouloir participer à la manifestation Place de la République

- Marseille où Maxime Nicolle et Priscillia Ludosky elle-même seront présents

- Lyon , avec un événement qui ne rassemble qu'une vingtaine de personnes,

- Toulouse, où 600 Gilets jaunes disent vouloir souhaiter de "joyeuses fêtes Macron" sur la Place Arnaud Bernard.

Une manifestation est aussi prévue à Bordeaux, bien que la ville ne soit pas proposée dans liste de Priscillia Ludosky. Nommé "Surprise pour Juppé", cet événement comptabilise 1.400 participants. Si le parcours n'est pas encore annoncé pour créer l'effet de surprise, le point de départ devrait être la Place de la Bourse. Ce nouvel épisode dans la capitale girondine, où plusieurs débordements ont déjà eu lieu, comptabilise le plus de participants  pour l'instant. Il est pris au sérieux par le ministère de l'Intérieur. Si le dispositif de maintien de l'ordre est allégé au niveau national, il se recentre dans le Sud de la France.

Paris pour la Saint-Sylvestre ?

Sur les pages de Gilets jaunes, certains se disent fatigués et annoncent qu'ils resteront sur les ronds-points ce week-end. Quitte à reprendre la mobilisation nationale le 31 décembre. Pour la Saint-Sylvestre, fêtards et Gilets jaunes pourraient fouler ensemble le pavé des Champs-Élysées. Cet événement, qui rassemble déjà 7.000 personnes, propose de rester "festif et non violent", "parce que nos vies sont des fêtes, et ne seront plus défaites." 

En vidéo

6H REVEILLON PARIS ET GILETS JAUNES

La mairie de Paris a annoncé de son côté que les feux d'artifices seraient maintenus. La préfecture peut toutefois décider jusqu'au dernier moment d'annuler les célébrations pour des raisons de sécurité.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter