Gilets jaunes : plus de 89.000 forces de l’ordre mobilisées samedi, dont 8000 à Paris

Social
DISPOSITIF - L'exécutif a annoncé un déploiement "exceptionnel" des forces de l’ordre, policiers et gendarmes, pour faire face au risque d'une nouvelle explosion de violences ce samedi, lors de la nouvelle mobilisation des Gilets jaunes.

Une journée à haut risque. Alors que l’Elysée dit craindre des manifestations "d’une grande violence" samedi pour "l’acte 4" de la mobilisation des Gilets jaunes, l’exécutif a annoncé la mise en place d’un dispositif de sécurité qualifié d’"exceptionnel". Un dispositif dont l’ampleur a été détaillée ce jeudi soir par Edouard Philippe au 20H de TF1. 


Le Premier ministre a fait savoir que plus de 89.000 forces de l'ordre seront mobilisées en France afin de ne pas "laisser les mains libres" aux potentiels casseurs. Le 1er décembre, 65.000 policiers et gendarmes avaient participé aux opérations. 

Une douzaine de blindés déployés à Paris

"Nous allons utiliser une douzaine de véhicules blindés de la gendarmerie qui sont parfois utilisés dans des opérations, ça a été le cas à Notre-Dame-des-Landes", a par ailleurs indiqué le chef du gouvernement, confirmant que ce type d’engins n'avait jamais été utilisé en ville depuis les émeutes dans les banlieues de 2005. Leur déploiement est inédit dans les rues de la capitale. 

"Nous avons mobilisé un nombre considérable de forces de l'ordre, 8000 à Paris et au total sur l'ensemble de la France, non pas 65.000 (comme indiqué un peu plus tôt dans la journée de jeudi, ndlr) mais 89.000, ça veut dire que nous ne voulons pas que la République, les institutions, la sécurité collective, soient mis en jeu".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes ne s'éteint pas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter