Gilets jaunes : une enquête ouverte pour "injure publique à caractère raciste" contre des migrants dans la Somme

Social
JUSTICE - Une enquête a été ouverte jeudi pour "injure publique à caractère raciste" contre des migrants à Flixecourt, dans la Somme, après la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle des Gilets jaunes signalent la présence de six migrants dans la cuve d'un camion-citerne.

La vidéo avait choqué de nombreux internautes ces derniers jours. Mardi matin, à Flixecourt, dans la Somme, des Gilets jaunes ont découvert six migrants dans la cuve d'un camion-citerne et ont immédiatement informé les gendarmes de leur présence : "Les gars, il y a des migrants dans les cuves ! Regarde, il y en a là-dedans !" Surtout, dans la vidéo publiée sur les réseaux sociaux, un des manifestants appelle à effectuer un "barbecue géant" avec les migrants, se vantant notamment d'avoir "été bons, mieux que la douane !"


"Quelle bande d’enc**** et tout ça, ça va encore être sur nos impôts […] T’as le sourire, enc***" peste notamment l'auteur de la vidéo. Deux jours après cet épisode, une enquête a été ouverte pour "injure publique à caractère raciste, a appris l'AFP auprès du parquet d'Amiens ce jeudi. Elle a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie d'Amiens. Ce délit pénal est passible d'un an d'emprisonnement, a déclaré le procureur de la République d'Amiens. "On espère pouvoir identifier en particulier le cameraman, qui tient les propos", a précisé Alexandre de Bosschère.

Une plainte pour "incitation à la haine raciale" déposée par la CGT Douanes

Mercredi, la CGT Douanes a indiqué dans un communiqué mercredi avoir déposé plainte pour "injure et diffamation" et "incitation à la haine raciale", dénonçant des propos "abjects". Le député LFI de la Somme François Ruffin a également réagi sur Europe 1, disant ne pas être "fier que cela se soit passé de cette manière là". "Ce n'est pas en se vengeant sur plus faible que soi qu'on arrange son sort", a-t-il déclaré, ajoutant que le mouvement des "gilets jaunes" contenait "le meilleur et le pire  de l'Homme".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter