Grand Bourgtheroulde, cette commune de l'Eure qui va accueillir Emmanuel Macron

Social

Toute L'info sur

Le 20h

COMMUNE - Le président donnera le coup d'envoi du grand débat national, mardi 15 janvier 2019. Il a décidé de commencer la première étape de ses consultations au Grand Bourgtheroulde, dans l'Eure.

C’est une bourgade de 3800 habitants. Une commune comme tant d’autres en France, sauf qu’elle sera la première visitée par Emmanuel Macron dans le cadre du Grand Débat National. Ses habitants attendent le président de pied ferme, mais vantent néanmoins la qualité de vie.

"C’est une ville assez sympathique, animée", dit une de ses habitantes. "Elle allie les avantages de la ville et de la campagne", témoigne une autre. A Grand Bourgtheroulde, on trouve une poste, deux fleuristes, six coiffeurs et des écoles. "Ce n’est pas une ville dortoir", peut-on entendre chez le boucher de la commune.

Le boucher justement, n’a pas une minute à lui. Installé il y a six ans avec sa femme, les affaires tournent. Ils ont trois employés et ne souffrent pas de la concurrence des hypermarchés. "On a une très bonne clientèle. On se démarque aussi des grandes surfaces. On fait du fait-maison. Il y a une bonne entente avec les commerçants (…) on essaye de relancer la dynamique des commerçants", explique la patronne.

Le prix de l’essence en question

Des commerces, des services en nombre, une des caractéristiques de la petite commune. Un tiers d’actifs, un tiers de retraités, un tiers d’enfants… cependant, cela n’empêche pas les revendications. Les Gilets jaunes résistent. "Je me battrai jusqu’au bout pour rester Gilet jaune. J’ai deux enfants qui sont au chômage, plus des petits enfants qui n’ont pas de travail. Alors, on est là pour les aider", concède un homme dans sa voiture. "Je voudrais bien rencontrer Monsieur Macron pour lui parler. Qu’il arrête de raboter les retraités qui ont travaillé 45 ans et qu’on remette les retraites au-dessus de l’inflation", poursuit un autre automobiliste. Des propos virulentes à mettre en perspective avec le fait que le département de l'Eure est celui qui a accumulé le plus d'interdiction de manifestation de la part de la préfecture depuis le début du mouvement.

Le prix de l’essence est également une préoccupation à Grand Bourgtheroulde. Dans cette famille, le père rentre du travail de nuit après une heure de route. Son budget chaque mois : 400 €.

80 % de la population active de la commune parcourt plus de vingt kilomètres par jour, notamment ceux qui doivent aller travailler à Rouen où la route est calamiteuse chaque matin et chaque soir. Malgré ces contraintes, la proximité de l'autoroute aidant (à peine 10 minutes pour rejoindre l'A13 qui mène à Paris), la commune a gagné 800 habitants en dix ans.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter