Doléances des Français : les maires ruraux remontent les problèmes de justice sociale et fiscale à l'Elysée

Social

Toute L'info sur

Le 20h

DOLÉANCES - Lundi 14 janvier 2019, les représentants de l'Association des maires ruraux ont été reçus à l'Élysée pour remettre au président de la République les cahiers de doléances remplis par leurs administrés.

Certains élus n'ont pas attendu la lettre d'Emmanuel Macron pour recueillir les doléances de nos concitoyens. Partout dans le pays, 6000 maires ruraux ont ouvert des registres depuis plusieurs semaines dans leurs communes, dans une réponse à la crise des Gilets jaunes. Qu'ont-ils dit au président, eux qui étaient reçus à l'Elysée ce lundi ?

Ils ont réuni plusieurs dizaines de milliers de suggestions et, aidés par l'association des maires ruraux de France, les ont compilées. "Malheureusement en tant que citoyen, on a l'impression de payer beaucoup de taxes sans savoir à quoi elles servent. La taxes d'habitation a certes été supprimées mais d'autres arrivent comme les futures taxes 'environnementales' dont on ne sait pas si elles permettront de financer des solutions environnementales", souligne un des écrits.

Lire aussi

"Nous, on est là aussi et vous, vous nous négligez"

"Ce qui apparaît en tête, c'est l'injustice sociale, explique Michel Fournier, maire des Voivres dans les Vosges. Le niveau du Smic, des retraites..." Tous les deux élus du Finistère, Nadine Kersaudy et Alain Donnart font partie de la délégation qui doivent remettre la synthèse à l'Elysée et à l'Assemblée nationale. Pour eux, c'est un sentiment d'abandon qui se fait jour dans les cahiers de doléances. La bourgmestre de Cleden-Cap-Sizun reprend ainsi le témoignage d'un Français "contraint de faire 10 à 12 kilomètres pour s'approvisionner en carburant", symptôme de l'éloignement des différents services dans les zones rurales. "C'est un signe de la désertification" des campagnes, résume Alain Donnart.

Un cri du cœur résumé en quelques mots par Varik Berberian, maire de Gargilesse-Dampierre (Indre) et président de l'Association des maires ruraux de France : "Nous, les habitants ruraux, on est là aussi et vous, depuis tant d'années, vous nous négligez, toute majorités confondues." Reçus à l'Elysée par Emmanuel Macron pendant plus d'une heure lundi 14 janvier, les maires ruraux, les plus aimés des Français selon la dernière enquête du Cevipof, espèrent avoir été entendus par le président : "Le président a promis de tenir compte des cahiers de doléances", veut croire Alain Donnart.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 14/01/2019 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 14 janvier 2019 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Lire et commenter