Grève du 24 janvier : justice, éducation, transports... quels sont les secteurs mobilisés ce vendredi ?

Grève du 24 janvier : justice, éducation, transports... quels sont les secteurs mobilisés ce vendredi ?
Social

Toute L'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

SOCIAL - Après sept semaines de conflit, une nouvelle journée de manifestations est prévue ce vendredi 24 janvier. Si de nombreux secteurs se mobilisent, les transports devraient néanmoins être peu impactés au niveau national.

Regain d’énergie ou dernier baroud d’honneur ? Une 7e journée nationale de manifestations est prévue vendredi par les opposants à la réforme des retraites. Une date stratégique : le texte doit être présenté au même moment en Conseil des ministres. L’occasion pour l'intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU, CFE-CGC et plusieurs organisations de jeunesse) de continuer le combat sur le terrain, où la mobilisation servira de baromètre pour la suite du mouvement.

Voir aussi

Transports nationaux

Le trafic SNCF sera perturbé vendredi, au 51e jour consécutif de grève contre la réforme des retraites, avec 7 TER sur 10 en circulation mais le trafic TGV sera normal, hormis des perturbations dues aux intempéries en Occitanie, a indiqué la direction jeudi à l'AFP.

Sur le réseau TGV, les seules perturbations prévues ne seront pas dues aux appels à la grève mais provoquées par les "intempéries entre Béziers et Narbonne", en Occitanie, a précisé un porte-parole du groupe ferroviaire. Le trafic des "Ouigo, Thalys et Eurostar sera normal", a-t-il ajouté. Côté Intercités, 7 trains sur 10 sont prévus.

Sur le réseau TER, "la situation sera variable selon les régions", le trafic "le plus faible" étant attendu en Occitanie et dans les Hauts-de-France, avec la moitié des trains en circulation, a-t-il détaillé. Viendront ensuite les régions Nouvelle-Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d'Azur, où 6 TER sur 10 rouleront.

Transports en Ile-de-France

En Ile-de-France, sur le réseau Transilien, il y aura 6 trains (RER SNCF, trains de la banlieue parisienne) sur 10 en circulation en moyenne. A la RATP, le trafic des tramways sera "quasi normal", celui des RER "légèrement perturbé", comme celui des autobus, tandis que le trafic du métro sera lui "très perturbé", mais aucune ligne ne sera "totalement fermée", a indiqué la régie dans un communiqué. 

Le trafic des lignes 1, 7bis, 14 et Orlyval sera "normal". Le service sera "perturbé" sur la ligne 10 "avec 3 trains sur 4". Sur le reste du réseau métro, le trafic sera "très perturbé", avec deux tiers ou la moitié des trains en circulation sur certaines lignes, quand d'autres offriront moins de trains (20%, 25% ou un tiers), ne seront pas entièrement ouvertes ou ne seront en service qu'une partie de la journée, selon la régie. La RATP prévoit 3 autobus sur 4 en circulation "en moyenne". Côté tramway, le trafic est annoncé "normal" sur six lignes, "quasi normal" sur le T1 et "très perturbé" sur le T3b.

Lire aussi

Concernant le RER A, exploité conjointement par la SNCF et la RATP, les deux groupes feront circuler 4 trains sur 5 aux heures de pointe, 3 trains sur 5 en période creuse, avec l'interconnexion maintenue à Nanterre Préfecture. Pour le RER B, également cogéré par la SNCF et la RATP, la moitié des trains circuleront avec interconnexion conservée à la gare du Nord, selon les deux opérateurs. La SNCF prévoit par ailleurs 2 RER C sur 3 en circulation, ainsi que la moitié des RER D et 8 RER E sur 10.

Avocats

Les avocats devraient maintenir la pression sur leur ministre Nicole Belloubet grâce à des actions coup de poing, comme devant le tribunal de Bobigny ce jeudi où une cinquantaine d'entre eux ont fait un haka, tel des joueurs l'équipe de rugby de Nouvelle-Zélande. Les avocats, très mobilisés depuis le début du mouvement, craignent le doublement de leurs cotisations retraite (de 14 à 28%) et la baisse des pensions.

Voir aussi

En vidéo

Retraites : si la mobilisation faiblit, les modes d'action changent

Education

Un préavis de grève a été déposé par l’intersyndicale de l’éducation nationale. De nombreux enseignants étaient d’ailleurs mobilisés ce jeudi, pour protester contre les évaluations en CP-CE1. L’occasion de battre le rappel pour vendredi : Marie Horville, secrétaire départementale du Snudi Force ouvrière, a appelé ses collègues à "(fermer) les écoles" et à se mobiliser. Les enseignants dénoncent le fait que la réforme prendra en compte l'ensemble de la carrière dans le calcul des pensions, contre les six derniers mois actuellement, tandis que le gouvernement leur promet de revaloriser les salaires.

Secteur maritime

Dans le secteur maritime, trois jours de "ports morts" sont annoncés jusqu'à vendredi. A Marseille, Nantes-Saint-Nazaire et Le Havre, les perturbations se sont poursuivies mercredi au point que les acteurs du secteur commencent à s'inquiéter de pertes qui se chiffrent en dizaines de millions d'euros.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent