Réforme des retraites : Extinction Rebellion sabote 3600 trottinettes électriques "briseuses de grève"

Réforme des retraites : Extinction Rebellion sabote 3600 trottinettes électriques "briseuses de grève"
Social

Toute L'info sur

Les grèves contre la réforme des retraites d'Emmanuel Macron

MOBILISATION - En soutien à la grève de ce jeudi 5 décembre, le mouvement écologiste Extinction Rebellion a annoncé avoir saboté 3600 trottinettes en libre-service à Paris, Lyon et Bordeaux.

A chacun sa manière d’apporter sa contribution au vaste mouvement de grève lancé jeudi 5 décembre et probablement reconduit les jours suivants. Des militants écologistes d’Extinction Rebellion (XR) ont organisé dans la matinée une opération de sabotage de 3600 trottinettes électriques à Paris, Lyon et Bordeaux en recouvrant leur QR code, les rendant hors d’usage.

XR apporte son soutien au mouvement

Lire aussi

Le mouvement, devenu célèbre pour ses actions de désobéissance civile, a ensuite expliqué son geste dans un communiqué : "Contrairement à leur image de mode de déplacement ‘doux’ et ‘vert’, les trottinettes électriques sont une catastrophe écologique. En raison de leur production très énergivore, de leur faible durée de vie, et de la nécessité de les transporter pour les recharger, elles émettent en moyenne 202 g de CO2 par passager et par km parcouru." 

C’est ainsi que les activistes ont souhaité dénoncer l’impact écologique de ces engins, fortement utilisés dans les grandes villes de France, et dans le même temps soutenir le mouvement contre la réforme des retraites. En effet, les trottinettes, en étant une alternative aux transports à l’arrêt, auraient été "utilisées comme ‘briseurs de grève’". XR a conclu son communiqué en promettant de réitérer l’opération "jusqu’à mettre ces jouets des capitalistes verts hors de nos villes".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent