Réforme des retraites : il y avait davantage de manifestants jeudi qu'au début des grèves de 1995

Réforme des retraites : il y avait davantage de manifestants jeudi qu'au début des grèves de 1995
Social

MOBILISATION - Entre 800.000 et 1,5 million de personnes ont battu le pavé jeudi 5 décembre pour la première journée de contestation contre la réforme des retraites. C'est plus qu'au début du mouvement social de 1995.

La grogne sociale part d'un niveau jamais vu. "Dans le public comme le privé, dans 145 villes de France, il y avait beaucoup de monde dans les manifestations et beaucoup de monde en grève", s'est félicité Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, ce vendredi 6 décembre sur LCI. Jeudi 5 décembre, entre 806.000, selon le ministère de l'Intérieur, et 1,5 million de manifestants, selon la CGT, ont battu le pavé pour protester contre la réforme des retraites, promesse phare du quinquennat d'Emmanuel Macron. Une première journée de mobilisation interprofessionnelle qualifiée de "succès" par les syndicats. 

À titre de comparaison, alors qu'une deuxième journée d'action est d'ores et déjà annoncée mardi, les chiffres de cette première journée de mobilisation sont supérieurs à ceux de 2003 et 2010. Le 1er février 2003, 250.000 à 500.000 personnes répondent à l'appel des organisations syndicales pour dénoncer le projet de réforme des retraites de François Fillon, alors ministre du Travail. Le 23 mars 2010, entre 400.000 et 800.000 manifestants marchent à l'unisson contre la nouvelle réforme du député devenu Premier ministre de Nicolas Sarkozy, visant à relever l'âge du départ à la retraite à 62 ans. 

Lire aussi

Toute l'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

C'est aussi et surtout une première journée de contestation plus mobilisatrice qu'en 1995. Le 24 novembre, entre 490.000 personnes, selon la police, et un million de personnes, selon la CGT, descendent dans les rues contre le plan Juppé. Moins d'un mois plus tard, le 12 décembre 1995, la grève atteint son point culminant. La France est paralysée. Entre un million de personnes et deux millions de personnes sont alors comptabilisées. Ce qui en fait aujourd'hui encore "la mère" de toutes les grèves.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent