Grève du 5 décembre : la CGT revendique des coupures d'électricité ciblées visant élus et institutions

Grève du 5 décembre : la CGT revendique des coupures d'électricité ciblées visant élus et institutions
Social

Toute L'info sur

Les grèves contre la réforme des retraites d'Emmanuel Macron

ÉLECTRIQUE - La Fédération nationale des mines et de l'énergie CGT (FNME-CGT) revendique auprès de LCI des coupures de courant de courte durée visant des institutions publiques et des élus. Mais avertit d'ores et déjà que ce mouvement pourrait s'accentuer.

Dans le collimateur de la FNME-CGT, des élus et des institutions publiques. Ce jeudi matin, des grévistes ont "visé" des personnes et des lieux précis dans le cadre d’une mobilisation nationale contre la réforme des retraites.

Voir aussi

Des élus de la majorité pris pour cible

"A cette heure plus de 3700MW sont dans les mains des grévistes", explique à LCI Philippe Page, délégué syndical CGT chez EDF.  Pour l’instant, ces derniers annoncent avoir ciblé :

- le député de la majorité François André, à Rennes ; 

- la députée LaRem Christine Cloarec, élue à Vitré, où la mairie a elle aussi été touchée par une coupure d’électricité ;

- la préfecture et le conseil général de Haute-Marne.

Des coupures visant des cibles politiques clairement revendiquées par le syndicat, mais qui restent pour le moment "petites". Dans les rangs, on nous souffle cependant que des actions plus larges pourraient avoir lieu "lors des grèves reconduites".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent