Grève en Ile-de-France : près de 430 kilomètres de bouchons en début de soirée, après un record battu dans la matinée

Grève en Ile-de-France : près de 430 kilomètres de bouchons en début de soirée, après un record battu dans la matinée
Social

Toute L'info sur

Les grèves contre la réforme des retraites d'Emmanuel Macron

EMBOUTEILLAGES – L'Ile-de-France a battu son record matinal de bouchons sur les routes. La barre des 628 kilomètres de ralentissements a été franchie peu avant 9h lundi matin, d'après le site Sytadin, dépassant largement les moyennes habituelles. Vers 17h40, le trafic était à nouveau particulièrement dense.

Une situation jugée "exceptionnelle".  Ce lundi 9 décembre, la barre des 628 kilomètres de bouchon a été franchie à 8h53 en Ile-de-France, avec 631 kilomètres de ralentissements cumulés. C’est largement plus que la moyenne, estimée à 250 kilomètres à cette heure-ci, selon le site d'information routière Sytadin.

Le scénario était identique fin d'après-midi, avec des bouchons sur près de 430 à 440 km dans la région, selon la même source. 

Lire aussi

Le record matinal battu

Peu avant 7 heures, les conditions de circulation étaient déjà très compliquées, avec un trafic quatre fois plus dense que la normale, toujours selon le site dépendant de la Direction des routes Île-de-France (DiRIF).  Des ralentissements qui s’expliquent d’une part par la paralysie des transports en commun, liée à la grève contre la réforme des retraites dans les transports, mais aussi à cause d’une pluie battante. 

Au cinquième journée de la grève illimitée, le record matinal de bouchons a donc été battu. La barre se situait à 628 kilomètres. Le record absolu reste, lui, inégalé. Atteignant 739 km de ralentissements, il avait été atteint le 6 février 2018, à cause d'abondantes chutes de neige. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent