Grève : le trafic "fortement perturbé" dimanche à la RATP, le RER A à l'arrêt

Grève : le trafic "fortement perturbé" dimanche à la RATP, le RER A à l'arrêt
Social

SOCIAL - Le trafic restera très perturbé dimanche 8 décembre à la RATP, où seules les lignes 1 et 14 du métro fonctionneront normalement. Aucun RER A ne doit circuler. 10 lignes de métro seront encore à l'arrêt lundi.

Aucune amélioration en vue ce dimanche à la RATP. La régie a annoncé samedi 7 décembre que le trafic serait "fortement perturbé" sur ses lignes, ce dimanche, en raison de la poursuite du mouvement de grève contre la réforme des retraites. 

Les lignes 1 et 14 du métro parisien, qui sont automatisées, seront les seules à fonctionner normalement. Les autres seront fermées.  Côté RER, la ligne A sera également complètement à l'arrêt. Un seul RER B sur trois circulera de 12 heures à 18 heures depuis Massy-Palaiseau et Robinson, et l'interconnexion sera suspendue à la gare du Nord, précise la régie. Le trafic sera plus stable pour les tramways, avec une circulation allant d'un tram sur deux sur la ligne 1 à quatre trams sur cinq sur la ligne 8. Les lignes 3b, 5 et 8 bénéficieront d'un trafic normal. Du côté des bus, 50% du trafic sera assuré.

Lire aussi

50% du trafic des bus assuré

Toute l'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

Le trafic ne sera guère meilleur lundi : selon les prévisions de la RATP,  seules les lignes de métro 1 et 14 fonctionneront mais avec un "risque de saturation". Quatre lignes fonctionneront mais de façon extrêmement perturbées, entre 06h30 et 09h30 puis de 16h30 à 19h30,  avec un risque de saturation : la 4, 7, 8 et 9.  Dix lignes seront par ailleurs fermées. Même complications pour le RER A (une rame sur deux) et le RER B (une rame sur trois), uniquement aux heures de pointe.

Le trafic devrait rester compliqué la semaine prochaine, en raison d'un nouvel appel à la grève et aux manifestations, mardi 10 décembre. Réunis en intersyndicale samedi, les trois premiers syndicats de cheminots ont appelé à amplifier la mobilisation contre le projet de "système universel" de retraite par points, qui doit sonner la fin des 42 dispositifs actuels, dont le régime spécial de la SNCF. "Nous appelons (...) au renforcement du mouvement à partir de lundi pour bien matérialiser auprès du gouvernement que nous voulons le retrait de son projet par points", a déclaré Laurent Brun, secrétaire général de la CGT-Cheminots.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent