Appel à la grève nationale dans les écoles ou les transports : ce qui vous attend ce mardi 19 mars

Social

PRÉCAUTIONS - Les syndicats appellent à une journée de mobilisation interprofessionnelle ce mardi 19 mars. Le mouvement pourrait être très suivi. A quoi faut-il s'attendre ? Éléments de réponse.

La CGT et FO se retrouvent dans la rue ce mardi 19 mars lors d'une rare journée commune de manifestations et de grèves, avec l'espoir de reprendre la main et de faire entendre leurs revendications sur le pouvoir d'achat, mais aussi pour "amplifier le mouvement social" du moment. 

Le 5 février dernier, près de 300.000 personnes avaient manifesté dans 200 villes selon les organisateurs, 137.200 d'après le ministère de l'Intérieur. Une mobilisation forte qui laisse présager d'un mouvement similaire, ce mardi. A quoi faut-il s'attendre ? Nos réponses. 

Dans les écoles

En ce qui concerne le primaire, la grève dans les écoles maternelles et élémentaires s'annonce particulièrement suivie, avec quatre enseignants sur dix ayant indiqué qu'ils ne feraient pas classe, selon le principal syndicat du primaire. Les enseignants du secondaire n'était pas tenu de se déclarer à l'avance, l'ampleur est difficile à quantifier. 

Pour les enseignants, cette journée permettra de "protester contre l'orientation de la politique éducative", indique Francette Popineau, secrétaire générale du syndicat. Le projet de loi "sur l'école de la confiance", voté en février à l'Assemblée nationale, ne donne aucun moyen supplémentaire, "sauf aux écoles privées", ajoute-t-elle. 

Pour en savoir plus, cliquez-ici

Voir aussi

Les transports

Le trafic sera normal à la SNCF et quasi normal à la RATP.  A la SNCF, "il n'y aura aucun impact. Le trafic sera normal partout, y compris les TER (train express régional)", a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe ferroviaire. Du côté de la RATP, "le trafic sera quasi normal pour les bus et normal pour les métros, RER et tramways", a précisé un porte-parole de la régie. La CGT et FO avaient appelé à une forte mobilisation pour protester contre la loi d'orientation des mobilités. 

Le trafic des trains Eurostar au départ de la Gare du Nord à Paris pourrait quant à lui être perturbé. En raison de la grève des douaniers, le groupe ferroviaire conseille aux passagers de voyager "uniquement si nécessaire" car de nouvelles perturbations sont par ailleurs à prévoir ce mardi (un train supprimé). Si vous devez prendre l'avion, renseignez-vous à l'avance. Les contrôleurs aériens prévoient des retards mais pour l'heure, aucune annulation de vols n'a été demandée. 

Pôle emploi

À noter que les syndicats de Pôle emploi ont également appelé à la grève pour protester contre les suppressions de postes chez l'opérateur public. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter