Grèves à la SNCF et la RATP : le point sur les perturbations du mercredi 25 décembre

Grèves à la SNCF et la RATP : le point sur les perturbations du mercredi 25 décembre

A L'ARRÊT – Le trafic sera très perturbé ce mercredi pour Noël, avec une forte détérioration par rapport aux derniers jours, aussi bien sur le réseau SNCF que du côté de la RATP. Voici comment circuleront les différents trains et métros.

Pas de cadeaux pour Noël, bien au contraire. Au 21e jour de cette grève reconductible pour contester la réforme des retraites, le trafic sera fortement réduit ce mercredi 25 décembre sur l'ensemble des réseaux de transports, aussi bien à la SNCF qu'à la RATP, où les rames seront presque toute à l’arrêt, laissant la capitale paralysée. 

On fait le point sur ce qui circulera – ou non – en cette journée de fête.

Toute l'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

Lire aussi

Aucune amélioration côté trains

Le trafic se détériore à nouveau à la SNCF. Seul un TGV sur trois sera en circulation et dans certaines grandes gares parisiennes, il n’y aura personne sur les quais avant le début d’après-midi, prévient la société dans un communiqué. Ainsi, à la gare du Nord, le premier départ se fera seulement à 16h46. 

Il y aura aussi nettement moins d’Ouigo que ce mardi, avec trois rames sur dix en circulation. Pour partir à l’international, il faudra également s’armer de patience. Si du côté de l'Eurostar, le service est totalement à l’arrêt "comme chaque année" le 25 décembre, il n’y a que deux Thalys sur trois, trois trains sur dix pour le Lyria (liaison France-Suisse), la moitié des Ellipsos (liaison France-Espagne) et un train sur dix pour l'Alleo (liaison France-Allemagne). Aucun voyageur ne pourra se rendre de France en Italie.

Pour les TER non plus, pas d'amélioration. Au contraire. La SNCF fait état de trois liaisons sur 10, d'ailleurs "essentiellement" assurées par autocars, et un sur six pour les Transiliens. Certaines lignes, fermées depuis ce mardi, ne redémarreront qu’en "début d'après-midi".

Les métros à l'arrêt

En Ile-de-France, où deux lignes de RER sont exploitées en commun par la RATP et la SNCF, le trafic reste "très perturbé". On comptera 1 RER A sur 3 en moyenne uniquement entre midi et 18h et un toutes les heures pour le reste de la journée. Si un tiers des RER B seront sur le pont, la fameuse interconnexion à la gare du Nord restera "suspendue". 

Dans la capitale proprement dite, se déplacer relèvera mercredi du casse-tête. Comme d’habitude, seules les deux rames automatiques circuleront, à savoir la 1 et la 14. Les 14 autres lignes de métro seront totalement fermées. Une première depuis le début de la grève, le 5 décembre dernier. 

Les nouvelles sont cependant meilleures côtés transports terrestres. Le trafic sera ainsi "normal", voire, au pire, "quasi-normal", sur la totalité des lignes de trams. Côté route, en moyenne trois bus sur quatre seront assurés, selon la RATP. Quant à ceux qui permettent l'accès aux aéroports, bonne nouvelle : la circulation est annoncée comme "normale" pour l'Orlybus et le Roissybus. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

EN DIRECT - Covid-19 : l'Ordre des médecins pour un "accompagnement" plutôt qu'un isolement des malades

Le journaliste Rémy Buisine a-t-il vraiment refusé de répondre à l'IGPN?

Qui est Michel Zecler, le producteur tabassé par des policiers ?

Lire et commenter