Des Gilets jaunes lancent une pétition exigeant le gel des prix des carburants

Social

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

POUVOIR D’ACHAT - Alors qu’une hausse des prix des carburants à la pompe est attendue, à la suite de l’attaque d’installations pétrolières saoudiennes, un collectif de Gilets jaunes appelle au gel des prix via une pétition et interpelle le chef de l’Etat.

Si les mobilisations ont perdu en ampleur, dix mois après le début du mouvement des Gilets jaunes, “la problématique reste la même : la hausse des carburants”, explique à LCI Thierry-Paul Valette, cofondateur des Gilets jaunes citoyens. La perspective d’une nouvelle hausse de 5 centimes des prix à la pompe ravive la colère. 

Cette augmentation, attendue en répercussion de celles des cours du pétrole brut, fait suite à l’attaque d’installations pétrolières saoudiennes par des drones. "On n’a pas à être pris en otage par les compagnies pétrolières qui, dès qu’il y a une hausse, la répercutent automatiquement sur le prix à la pompe", dénonce Thierry-Paul Vallette.

Voir aussi

"Toujours les mêmes"

Le collectif des Gilets jaunes citoyens estime que "le président se doit de réagir très rapidement" et a réclamé mardi 17 septembre un "gel immédiat" des prix des carburants. Une pétition de soutien a été mise en ligne sur le site change.org

"Il faut un gel, parce que c’est toujours les mêmes qui vont pâtir de la hausse, ceux qui habitent dans les zones périphériques, qui sont obligés de prendre leur véhicule", abonde sur le plateau de LCI Ingrid Levavasseur, figure du mouvement.

Voir aussi

De son côté, le gouvernement a laissé entendre qu'il n'envisageait pas d'agir plus avant. Le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a répondu à l’Assemblée que "le gouvernement [avait] déjà pris des mesures fortes en matière de pouvoir d’achat en début d’année dernière en procédant au gel de la fiscalité des carburants". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter