Hausse du carburant : un syndicat de policiers appelle à la grève des PV le 17 novembre, Castaner les met en garde

Social
DirectLCI
POUVOIR D'ACHAT - Alors que le premier grand rendez-vous de contestation des "gilets jaunes" contre la hausse du carburant approche le 17 novembre, un syndicat de police a annoncé être solidaire, appelant les forces de l'ordre à ne pas dresser de PV ce jour-là.

Une "journée sans PV" pour être solidaires avec les manifestants. C'est la surprenante annonce du syndicat de police SGP FO, qui s'est déclaré "en colère" et a appelé ses adhérents à une journée sans contravention pour accompagner la fronde du 17 novembre. Une annonce qu'a décidé d'accompagner le Syndicat de défense des policiers municipaux, non pas dans une journée sans PV, mais en appliquant une "grève du zèle", en application depuis le 12 novembre et jusqu'au 18 novembre.

Avant d'être policiers nous sommes citoyens. (...) On sera solidaires de nos concitoyens le 17 novembrePorte-parole du syndicat Unité SGP Police-FO, sur BFM TV.

C'est un soutien officiel au mouvement de citoyens qui proteste contre les hausses du prix du carburant, née de la concomitance entre la hausse du baril de pétrole et celle de la fiscalité écologique, qui doit progressivement faire "gagner" 23 centimes au litre de diesel et 11 centimes au litre d'essence d'ici 2022. 


L'initiative de SGP FO a vivement été dénoncée par le ministre de l'Intérieur et son secrétaire d'Etat. Dans un communiqué commun, Christophe Castaner et Laurent Nunez ont affirmé que "rien ne peut justifier que l'on refuse d'appliquer la loi". "SGP FO se trompe", poursuit la déclaration transmise à l'AFP. "Les contraventions ne sont pas une collecte d’impôt mais un moyen de protéger les automobilistes, les piétons, les cyclistes, les personnes en situation de handicap qui ont besoin de stationner leur véhicule". 

Le mouvement des "gilets jaunes", guidé par quelques protagonistes, appelle à la manifestation et propose de se rassembler le 17 novembre pour bloquer le pays et interpeller les politiques... 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter