INFOGRAPHIE - Gilets jaunes : la mobilisation à son plus bas niveau depuis le début du mouvement

Social
(DÉ)MOBILISATION - Près de 38.600 Gilets jaunes - dont 2000 à Paris - se sont mobilisés en France ce samedi 22 décembre, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Ils étaient près de deux fois plus à battre le pavé il y a sept jours, et encore le double la semaine précédente.

La mobilisation des Gilets jaunes se fragilise-t-elle alors qu'approchent les fêtes de fin d'année ? Ou commence-t-elle seulement à prendre un autre forme ? Les prochaines semaines le diront. Signe d'une certaine érosion néanmoins, le ministère de l’Intérieur a comptabilisé ce samedi 38.600 manifestants à travers la France. C’est plus de sept fois moins que lors du premier "acte", qui avait rassemblé quelque 282.000 personnes, selon la même source.

Un essoufflement, "un tassement", selon les mots de Christophe Castaner, constant depuis le début du mouvement. Ainsi, entre le 17 et le 24 novembre, plus de 100.000 Gilets jaunes ont décidé de ne pas manifester. Un nombre qui n’a cessé de diminuer jusqu’à chuter fortement ces quinze derniers jours. Les Français étaient trois fois moins nombreux ce 22 décembre à porter l'habit fluo que le 8 décembre. 

À Paris, le nombre de Gilets jaunes était jusque-là relativement stable. Une hausse avait même été observée entre le troisième et quatrième épisode du mouvement, passant de 8000 à 10.000. Mais ce week-end, ils n’étaient plus que 2000 à se rendre dans la capitale contre 4000 la semaine passée, toujours selon la place Beauvau. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter