Le jeune chômeur sermonné par Macron a finalement trouvé du travail (mais pas comme horticulteur)

Social
DirectLCI
ABOUTISSEMENT - Célèbre malgré lui depuis son échange devenu viral avec le président de la République le 15 septembre dernier, le chômeur de 25 ans a décroché un emploi dans un secteur d'activités bien éloigné de celui dans lequel il s'est formé. C'est une agence d’intérim qui, après un bilan de compétences, l'a mis sur cette piste.

N'en déplaise à Emmanuel Macron, ni l’hôtellerie-restauration ni le bâtiment n'ont fait penché le cœur de Jonathan. Mais moins de quinze jours après l'échange entre les deux hommes dans les jardins de l'Elysée devenu viral, le jeune chômeur a finalement trouvé du travail apprend-on ce jeudi. L'étudiant en horticulture était sorti de l’anonymat malgré lui lors des dernières Journées du patrimoine, après avoir été sermonné devant les caméras par Emmanuel Macron, lui suggérant de changer de secteur. 


"Si vous êtes prêt et motivé, dans l'hôtellerie, les cafés et la restauration, dans le bâtiment, il n'y a pas un endroit où je vais où ils ne me disent pas qu'ils cherchent des gens. Pas un ! Hôtels, cafés, restaurants, je traverse la rue, je vous en trouve !", avait lancé le président de la République en désignant d'un geste les rues alentour. En quelques heures, la séquence avait fait le tour des réseaux sociaux.

Pris sous son aile quelques jours plus tard par une agence d'intérim, le jeune homme de 25 ans, qui a bénéficié d'un bilan de compétences et reçu plusieurs offres y compris en horticulture, a finalement décidé de changer de secteur d'activités. Il sera cariste. "J'aime autant horticulteur que cariste", a-t-il confié au micro de BFMTV, ce jeudi. Si Jonathan a mis quelques jours à digérer "la claque" infligée par le chef de l'État comme le souligne le directeur de son agence d'intérim, celle-ci ne sera pas restée vaine. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter