"L’hôpital public se meurt" : 660 médecins menacent de démissionner

"L’hôpital public se meurt" : 660 médecins menacent de démissionner
Social

HÔPITAL - Dans une tribune publiée ce dimanche dans le JDD, 660 médecins hospitaliers "s’engagent à démissionner si la ministre n’ouvre pas de réelles négociations pour desserrer la contrainte imposée à l’hôpital public".

Après une "grève du codage" (blocage de la facturation des séjours hospitaliers à la Sécurité sociale) et une manifestation le 14 novembre dernier, les médecins hospitaliers promettent d'aller plus loin. "Afin de crier leur désespoir, des chefs de services, responsables d’unités de soins et médecins participant à la gestion des hôpitaux nommés ou élus (...) s’engagent à démissionner si la ministre n’ouvre pas de réelles négociations pour desserrer la contrainte imposée à l’hôpital public", écrivent-ils ce dimanche 15 décembre dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche.

Lire aussi

"A ce jour, nous sommes plus de 660 signataires (…). Lorsque nous serons 1000, nous adresserons notre lettre à la ministre pour lui enjoindre d’ouvrir les négociations avec le Collectif Inter-Hôpitaux (CIH)… ou de nous rejoindre", continuent-ils. Ils regrettent que "les mesures gouvernementales se résument pour 2020 à moins de 300 millions supplémentaires, alors que de l’avis général il manque 1,3 milliard d’euros pour répondre à la seule augmentation programmée des charges". Ils réclament également un "Grenelle de l’hôpital public" pour décider d’un "vrai plan financé répondant aux besoins".

En vidéo

Les mesures du plan d'urgence pour l'hôpital public

Un mouvement de "désobéissance"

"La rigueur est devenue austérité, puis l’austérité, pénurie. (…) le vrai ministère de la Santé est désormais à Bercy. Nous devons donc nous résoudre aujourd’hui à un mouvement de 'désobéissance' inédit", estiment-ils, alors que selon eux "l’hôpital public se meurt, faute de moyens à même d’assurer la qualité des soins et de garantir la sécurité des patients".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent