La boutique "Enlysée" qui parodie celle de l'Élysée va reverser 30 000 euros à des associations d'aide aux migrants

La boutique "Enlysée" qui parodie celle de l'Élysée va reverser 30 000 euros à des associations d'aide aux migrants

HUMANITAIRE - La boutique Enlysée, qui parodie celle officielle de l'Elysée, va verser 30 000 euros à des associations. De l'argent, fruit des nombreuses commandes effectuées sur le site Internet.

La parodie pour la bonne cause. Il y a un mois, le site internet de vente en ligne Enlysée, ouvrait sa boutique d'e-commerce. Un T-shirt "Je coûte un pognon de dingue", un mug "Travaille pour te payer un costard" ou encore une affiche présidentielle d'Alexandre Benalla : "L'Enlysée" utilise l'humour pour détourner les produits officiels de la présidence de la République. 

Conçue par une quinzaine de personnes, cette boutique en ligne vend des produits aux couleurs tricolores proches de la gamme officielle de l'Elysée lancée à l'occasion des journées du Patrimoine, en reprenant notamment des phrases d'Emmanuel Macron. Une blague entre amis devenue rapidement rentable, puisque près de 3000 commandes ont été traitées et expédiées. 

Lire aussi

Comme convenu dès le départ, "Enlysée" va reverser ses bénéfices à des associations d'aide aux migrants et à la fondation Abbé Pierre. Ainsi, ce sont près de 30 000 euros qui vont être distribués à trois associations : SALAM, l'Auberge des Migrants et la Fondation Abbé Pierre. "Cet hiver, personne dehors, ni dans la rue, ni dans les bois ! Nos bénéfices seront donc reversés à des associations s'occupant des éxilé.e.s et des sans domiciles fixes pour qui l'hiver sera rude (...) Nous avons le plaisir de vous annoncer que la totalité de nos bénéfices seront reversée aux associations SALAM Nord/Pas-de-Calais, L'Auberge des Migrants (qui aident les éxilé.e.s sur Calais et Grande Synthe depuis près de 20 ans) ainsi qu'à la Fondation Abbé Pierre", indique le communiqué. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Aubervilliers : une fête au commissariat en plein couvre-feu, la préfecture promet des sanctions

2000 livres et un aller-simple pour quitter le Royaume-Uni : l'offre surprenante de Londres aux citoyens de l'UE

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne veut restreindre ses vols avec les pays les plus touchés

Frontière France-Belgique : de nouvelles règles s’appliquent désormais

Après la flambée due au variant, les contaminations baissent au Royaume-Uni : quels enseignements en tirer ?

Lire et commenter