La France a-t-elle le Smic le plus élevé d'Europe, comme l'affirme Muriel Pénicaud ?

DÉCRYPTAGE - Dans sa chronique "Les indispensables", Fanny Weil s'est intéressée ce mardi 7 janvier 2020 à la hausse du salaire minimum au Royaume-Uni.
Social

À LA LOUPE – La ministre du Travail s'est réjoui de la hausse annoncée du salaire minimum en Grande-Bretagne. Elle en a profité pour souligner les hausses du Smic en France, dont le montant serait aujourd'hui "le plus élevé" en Europe. LCI a vérifié.

Entre deux sessions de négociations autour de la réforme des retraites, la ministre du Travail Muriel Pénicaud était invitée sur France Info, ce mercredi matin. Elle a réagi à plusieurs points d'actualité, notamment la hausse du Smic prévue outre-Manche, sous l'impulsion de Boris Johnson.

La ministre a rapidement embrayé en évoquant la situation française, expliquant que l'on "augmente le Smic tous les ans en France, et cette année on l'a augmenté plus que l'évolution des prix. Je crois que c'est une bonne chose, on a quand même le Smic européen le plus élevé, et il faut continuer à le faire évoluer", a lancé Muriel Pénicaud. 

Plus de 2000 euros au Luxembourg

Au 1er janvier, le Smic a en effet augmenté en France, passant de 1204 à 1219 euros net. Un montant que ne suffit pas à en faire le plus élevé d'Europe. En effet, les données compilées par Eurostat permettent d'observer que plusieurs pays ont instauré un salaire minimum supérieur. C'est le cas de l'Irlande, des Pays-Bas ou encore de la Belgique.

Lire aussi

La palme du montant le plus élevé ne revient donc pas à la France, surtout si l'on se penche sur l'équivalent luxembourgeois du Smic. Le salaire minimal pour les travailleurs du grand-duché, déjà très élevé, a en effet été revalorisé l'été dernier. Il bat tous les records sur le continent, avec un montant de 2089,75 euros brut.

Pour effectuer des comparaisons, Eurostat n'utilise d'ailleurs que des montants bruts. Ce sont eux qui sont employés dans la carte ci-dessous, où la France apparaît dans une moyenne haute à l'échelle continentale.

D'énormes disparités

Les pays représentés en gris sur la carte sont ceux pour lesquels Eurostat ne dispose pas de données. Ce qui s'explique pour les États qui n'ont pas fixé de salaire minimum, à l'instar de l'Italie, de l'Autriche ou de la Suisse. Si les salaires moyens sont élevés dans les pays scandinaves (Norvège, Suède et Danemark), il n'existe pas là-bas d'équivalent du Smic. Pas plus qu'en Islande ou en Finlande.

Étudier des données à l'échelle continentale permet par ailleurs de mesurer les disparités entre pays, et de comprendre les obstacles auxquels se heurtent les velléités de création d'un Smic européen. En Pologne, en Serbie en Roumanie ou encore en Slovaquie, le salaire minimum net est inférieur à 500 euros mensuels. C'est en Albanie qu'il est le plus faible : fixé à 200 euros net.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent