La permanence de la députée LaREM Claire O'Petit vandalisée : "Ça commence à être lourd"

Social
COLÈRE - La permanence de la députée LaREM Claire O'Petit, à Vernon, dans l'Eure, a été attaquée à coup de masse jeudi soir. La députée qui avait critiqué certains blocages des Gilets jaunes mercredi dans "La Grande Explication" a réagi au micro de LCI.

"Sept impacts de masse" sur les vitres de la permanence de Claire O'Petit. Jeudi soir, la permanence parlementaire de la députée La République En Marche à Vernon (Eure), a été vandalisée par un "individu ganté, cagoulé et vêtu de noir" selon les déclarations du chef du commissariat de Vernon. 

Nos confrères de France Info citent le commandant Joël Bachelet : "Les faits ont eu lieu aux alentours de 18 heures. Sept impacts de masse ont été relevés sur les vitres de la permanence qui était vide". Une enquête pour dégradation volontaire a été ouverte. 

Une acte qualifié d'"inacceptable" par la députée. "J'ai eu des menaces de mort la semaine dernière et là c'est ma permanence qui prend. Ça commence à être lourd", a-t-elle déclaré au micro de LCI dans la nuit de jeudi. "J'espère que l'on pourra reconnaître ces lâches et qu'ils seront condamnés"

Sur son site internet, la députée LaREM condamne "cet acte terrible de violence dans notre démocratie". Mercredi soir, Claire O'Petit participait à l'émission "La Grande Explication" sur LCI, où elle débattait avec des Gilets jaunes présents sur le plateau.

En vidéo

"La Grande Explication" : les meilleurs moments

 "Si vous ne voulez pas avoir des personnes encore plus pauvres qu'il y a trois semaines, réfléchissez à ce que vous faites", avait-elle notamment averti en s'adressant aux membres des Gilets jaunes.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter