Le pape compare l'avortement au recours à "un tueur à gages"

Le pape compare l'avortement au recours à "un tueur à gages"
Social

AVORTEMENT - Le pape François a comparé  mercredi l'interruption volontaire de grossesse au recours à "un tueur à  gages". "Est-il juste d'avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un problème?", a estimé le plus haut représentant de l'Eglise catholique devant les fidèles rassemblés place Saint-Pierre à Rome.

"Interrompre une grossesse c'est comme éliminer quelqu'un. Est-il juste  d'éliminer une vie humaine pour résoudre un problème ? Est-il juste d'avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un  problème?" Dans son homélie prononcée lors de sa traditionnelle audience sur la  place Saint-Pierre à Rome, le Pape François s'est lancé dans un plaidoyer virulent contre " la dépréciation de la vie humaine". 

Selon François, cette dépréciation est le fait des  guerres, de l'exploitation de l'homme et de l'exclusion.  Mais le pape a également ajouté à cette liste l'avortement "au nom de la sauvegarde  d'autres droits".  "Mais comment un acte qui supprime la vie innocente peut-il  être thérapeutique, civil ou tout simplement humain ? "

En août dernier, une autre phrase du pape - cette fois sur les homosexuels et la psychiatrie - avait, là aussi, déclenché des réactions dans le monde entier.

En vidéo

Le pape recommande la psychiatrie pour les jeunes homosexuels

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent